×

Lou - Version Originale

Lou, la blondinette de la bande

8,50 €

Moko - Version Originale

Ready for the battle

8,50 €

Molly - Version Originale

La première fille Muttpop est jolie et fière, comme nous quoi !

37,00 €

Molly - Version Xtra Spicy Twilight

Molly dans une version inspirée par l'animation japonaise

40,00 €

Tequila - Version Originale 2.0

Il revient et il n'est toujours pas content

55,00 €

Show and Tell - le blog de Jerry Frissen

Le Blog de Jerry Frissen

Retrouvez le blog de Jerry sur le site de Muttpop : www.muttpop.com

Liste des billets

Le Belge aime les frites

vendredi 2 juillet 2010

Alors que je passe régulièrement tout près, j’ai toujours évité soigneusement la ville de San Louis Obispo juste parce que cette abomination de Pascal Obispo y a pris son nom. Hier, j’ai craqué et je m’y suis arrêté. Je savais que c‘était une erreur. Là, au milieu de la Californie, il a fallu  qu’on me rappelle le pire cliché du belge: il mange des frites. Où qu’on aille, on n’échappe jamais à sa condition...

Le-Belge-aime-les-frites_defaultbody
Le-Belge-aime-les-frites_1_defaultbody
Le-Belge-aime-les-frites_2_defaultbody
Le-Belge-aime-les-frites_3_defaultbody

Commentaires (6) Tags : Americana - Belgique

Le Crypto Communisme

jeudi 24 juin 2010

Bon, un dernier post sur la Belgique –pour l’instant. C’est un ami qui m’a envoyé le lien pour cet article. Il s’agit d’une interview de Francis Gomez qui est le président de la FGTB MÉTAL-LIÈGE, le syndicat “socialiste”, proche, très proche, du PS. Cette interview est le parfait exemple de ce que je considère comme étant du crypto-communiste. Il convient bien sûr de nuancer les propos de cette personne puisqu’il ne représente pas –officiellement– le PS. Ça n’en reste pas moins édifiant, ou comique, c’est selon. Si le journaliste lui avait mis une gifle à chaque connerie, il aurait terminé l’interview sans tête. Il y a des trucs hallucinants comme son idée pour réduire le chômage chez les jeunes. Il suffit de mettre les vieux en prépension... J’imagine que quand il y aura trop de prépensionnés, on n’aura qu’à mettre les jeunes au chômage pour régler le problème. En bon communiste, il n’aime pas les bourgeois, par contre, il veut leur argent... Bref, un discours absolument totalitaire et rétrograde. Pour illustrer ceci, voici une belle image du METROPOLIS de Fritz Lang qui est une parfaite allégorie du futur bonheur Wallon. Dans les mines dont on extrait la bêtise, les prépensionnés s’en vont et les chômeurs viennent les remplacer pour extraire le précieux et abondant minerai. Ma prédiction: d’ici une dizaine d’années, la Wallonie sera devenue la première monarchie communiste de l’histoire.

Le-Crypto-Communisme_defaultbody

Commentaires (7) Tags : Belgique

Toujours plus con

mardi 22 juin 2010

Comme je le disais il y a quelques jours, je suis avec avidité la politique belge et la lente descente aux enfers de ce pays. Côté francophone, alors que le pathétique parti socialiste, le vainqueur, se répand en déclarations stupides, son pendant à droite le MR, le perdant, cherche semble-t-il le moyen de revenir dans l’actualité. Sa solution: la guerre de la stupidité. Ils viennent de botter en touche avec quelque chose auquel personne n’aurait pensé, réhabiliter le roi Léopold II –de sinistre mémoire. C’est tellement idiot que je ne comprends même pas où ils veulent en venir. Récapitulons: entre 1878 et 1908, le “bon” roi Léopold II a possédé personnellement le Congo qu’il a exploité de la pire façon pour son enrichissement personnel, réduisant sa population de 50%, torturant et mutilant tout ce qui ne travaillait pas comme il le souhaitait. L’exemple le plus connu: si les enfants qui devaient récolter le caoutchouc ne travaillaient pas suffisamment vite, on leur coupait les mains. Certains jours, le bon roi Léopold et ses complices coupaient jusqu’à une tonne de mains... Bref, ce criminel abject, est selon Louis Michel, du MR, un “héros avec de l’ambition pour un petit pays comme la Belgique” et “En ces temps-là, c’était simplement la façon de faire”. Je me demande vraiment ce qui leur passe par la tête parfois. N’y a-t-il jamais un moment où ils vont fermer leur gueule? Bon, je vais vomir, je reviens.

Toujours-plus-con_1_defaultbody

Commentaires (3) Tags : Belgique

La Belgique

jeudi 17 juin 2010

Bon, il faut tout de même que je parle un peu de ce qui se passe en Belgique. Les dernières élections ont eu une conséquence assez étrange, elles ont propulsé ce merveilleux pays au delà de toutes les caricatures. La réalité a maintenant dépassé une fois pour toute la fiction: une droite nationaliste et bien conservatrice au Nord, un crypto communisme rétrograde au Sud et au milieu quelques irréductibles Belgicains, habillés en frite avec un chapeau de mayonnaise sur la tête, réunis devant le palais royal pour pleurer sur la lente disparition de leur beau pays.

Personnellement, il y a longtemps que je suis pour la disparition de ce pays absurde qu'est la Belgique. Je suis ravi que le monde découvre enfin la profondeur de la couche de merde dans laquelle les Belges trempent. Ils y ont perdu pied depuis bien longtemps.

La Belgique est un pays malade de sa fonction publique. On y travaille plus que pour entretenir une famille royale décadente, dix provinces, trois régions, cinq ou six gouvernements –je ne sais plus où on en est– autant de parlements, des centaines de milliers de fonctionnaires, etc. Il y a tellement de niveaux de pouvoir qu'on en arrive au point où TOUS les partis politiques ou presque sont au pouvoir. Il n'y a donc même plus d’opposition.

Le plus triste dans tout ça, c'est l'indigence de la presse. Il y a des pays où la presse est libre, d'autres où elle est aux ordres du gouvernement, d'autres encore où elle est à la solde de grosses entreprises, en Belgique, phénomène probablement unique, elle s'auto-étrangle. Les éditoriaux du SOIR par exemple sont d’une médiocrité consternante. Depuis les élections, ce ne sont que des textes baveux et positifs, “tout ira bien vous verrez”, “on va y arriver”, etc. Certains Belges francophones comparent Bart De Wever, le vainqueur côté flamand à un nazi, ce que je trouve ridicule, par contre, je pense qu'on peut déjà comparer la presse aux collabos! On est obligé de lire les journaux français pour trouver des analyses réalistes de la situation, comme l'excellent blog de Jean Quatremer de LIBÉRATION.

Bref, comme à chaque élection, la Belgique s'enfonce un peu plus profondément dans le surréalisme et ayant passé le point de non-retour il y a longtemps -probablement en 1968- il n'y a aucun espoir de voir le moindre pas dans la bonne direction. En fait, ça fait presque dix ans que je n’y vis plus et ça m’énerve encore. Ça me rend même un peu triste parfois.

Mais pour détendre l’atmosphère et me remonter le moral, je poste une photo de la grosse tête –vide– du fameux prince Laurent de Belgique, en attendant que quelqu’un ait la bonne idée de la lui couper.

La-Belgique_3_defaultbody

Commentaires (19) Tags : Zone Z - Belgique