×

Lou - Version Originale

Lou, la blondinette de la bande

8,50 €

Moko - Version Originale

Ready for the battle

8,50 €

Molly - Version Originale

La première fille Muttpop est jolie et fière, comme nous quoi !

37,00 €

Molly - Version Xtra Spicy Twilight

Molly dans une version inspirée par l'animation japonaise

40,00 €

Tequila - Version Originale 2.0

Il revient et il n'est toujours pas content

55,00 €

Show and Tell - le blog de Jerry Frissen

Le Blog de Jerry Frissen

Retrouvez le blog de Jerry sur le site de Muttpop : www.muttpop.com

Liste des billets

Voyage au bout de l’enfer

lundi 17 octobre 2011

Je m’envole ce mardi pour une des contrées les plus reculées et les plus terrifiantes du globe. Comme j’aime voyager léger, je ne prends qu’un seul caleçon, pas de chaussettes, pas de déodorant ni même de brosse à dents. Je ne prends pas non plus d’ordinateur, ce qui fait de ce post le dernier avant la fin octobre. Pour illustrer ma brillante prose, voici quelques images du coucher de soleil sur Los Angeles, qui va –entre autres choses– beaucoup me manquer dans les prochains jours.

Voyage-au-bout-de-l-enfer_defaultbody
Voyage-au-bout-de-l-enfer_1_defaultbody
Voyage-au-bout-de-l-enfer_2_defaultbody
Voyage-au-bout-de-l-enfer_3_defaultbody
Voyage-au-bout-de-l-enfer_4_defaultbody

Commentaires (7) Tags : Vie Privée - Los Angeles

US vs. France: 0-0

vendredi 2 septembre 2011

Il y a un peu moins d’un an, je me suis acheté ma première voiture américaine. Le type qui me l’a vendue était français. Ce weekend, j’éclate un pneu. Pas crevé, mais éclaté. Je peste sur ces putains de voitures américaines de merde et leurs saloperies de pneus américains. Sur le bord de la route, en changeant la roue, je me rends compte que le pneu est de marque française, mettant à mal mes plus profondes convictions. Et comme je ne veux pas prendre le risque que ça m’arrive encore, hier, je vais faire changer les quatre pneus et je choisis une marque américaine –les moins chers. Le type qui me les a changés était français... On n’en sort pas.

En attendant que la voiture soit prête, j’ai fait quelques photos.

US-vs-France-0-0_defaultbody
US-vs-France-0-0_1_defaultbody
US-vs-France-0-0_2_defaultbody
US-vs-France-0-0_3_defaultbody
US-vs-France-0-0_4_defaultbody
US-vs-France-0-0_5_defaultbody

Commentaires (9) Tags : Los Angeles - Vie Privée

Un peu de poésie, bordel de merde

lundi 29 août 2011

Quand, en fin de journée, le soleil se met enfin à descendre, la chaleur devient –presque– supportable. Le ciel se met alors à changer de couleur plusieurs fois tandis que la lune se lève de l’autre côté. C’est seulement quand le soleil aura complètement disparu que commencera ce moment magique où la température du corps, celle de l’air et celle de l’eau du jacuzi seront les mêmes. Alors, et seulement alors, il sera temps de descendre quelques margaritas et de faire des pets dans l’eau.

Un-peu-de-poesie-bordel-de-merde_defaultbody
Un-peu-de-poesie-bordel-de-merde_1_defaultbody
Un-peu-de-poesie-bordel-de-merde_2_defaultbody
Un-peu-de-poesie-bordel-de-merde_3_defaultbody
Un-peu-de-poesie-bordel-de-merde_4_defaultbody
Un-peu-de-poesie-bordel-de-merde_5_defaultbody

Commentaires (3) Tags : Désert - Vie Privée

Twentynine Palms

mardi 19 juillet 2011

Quelque part dans le désert, il y a la très belle ville de Twentynine Palms qui compte quand même 25 000 habitants. Où étaient-ils, ce samedi, quand j’y suis passé? C’est un grand mystère. Je n’en ai vu qu’un. Marcher dans la rue principale de Twentynine Palms m’a mis dans un drôle d’état d’esprit, quelque part entre bonheur intense et désespoir profond.

Twentynine-Palms_defaultbody
Twentynine-Palms_1_defaultbody
Twentynine-Palms_2_defaultbody
Twentynine-Palms_3_defaultbody
Twentynine-Palms_4_defaultbody
Twentynine-Palms_5_defaultbody

Commentaires (4) Tags : Désert - Vie Privée

Une journée dans le désert

dimanche 17 juillet 2011

Quand le soleil commence à se lever, la température monte d’un coup d’une bonne vingtaine de degrés et les coyotes que j’ai entendu crier toute la nuit vont se terrer quelque part. Alors, quand on se met à l’abris du vent, le silence devient total, rendant tout ça encore plus beau. Je passe ensuite la journée à rouler, marcher et prendre des photos, pour revenir juste à temps pour voir le soleil disparaître de l’autre côté, rendant la remorque CARIBOU presque belle.

Une-journee-dans-le-desert_defaultbody
Une-journee-dans-le-desert_1_defaultbody
Une-journee-dans-le-desert_2_defaultbody
Une-journee-dans-le-desert_3_defaultbody
Une-journee-dans-le-desert_4_defaultbody
Une-journee-dans-le-desert_5_defaultbody

Commentaires (5) Tags : Désert - Vie Privée

Home Sweet Home

dimanche 17 juillet 2011

Voici la maison dans laquelle je me trouve. Le jardin est décoré façon dépotoir. J’y ai même trouvé un distributeur de billets. Le pied de biche qui a servi à l’ouvrir était un peu plus loin. Il y a aussi une splendide remorque de la marque CARIBOU, dans laquelle –j’imagine– Leatherface passe ses nuits. Un peu plus loin se trouve une petite maison de jardin, où il dépèce les cadavres. Hier-soir, j’ai eu la visite d’un voisin, un type qui habite un peu plus loin et qui cherchait le propriétaire de la maison. Il ressemblait à un Dracula de deux cent kilos. Il avait TOUTES les dents pointues et sa peau était grise. Il était très gentil, mais à chaque sourire, je transpirais un peu plus. J’ai dormi avec un couteau sur le tonneau qui sert de table de nuit, mais à part ça, c’est pas mal et la vue est splendide.

Home-Sweet-Home_defaultbody
Home-Sweet-Home_1_defaultbody
Home-Sweet-Home_2_defaultbody
Home-Sweet-Home_3_defaultbody
Home-Sweet-Home_4_defaultbody
Home-Sweet-Home_5_defaultbody

Commentaires (3) Tags : Désert - Vie Privée

La Classe, toujours la classe

lundi 14 mars 2011

Comme un des buts de ma vie est de toujours repousser les limites de la sophistication extrême, et occasionnellement de devenir le premier redneck d’origine belge, je viens de m’acheter cette splendeur. C’est un crâne de taureau qui va décorer mon bureau et ainsi lui donner un look définitivement plus masculin, les cadavres d’animaux à cornes étant un must chez les vrais hommes. Je reconnais que malgré son état de squelette, la bête dégage une petite odeur, mais rien de tel que l’odeur de la mort pour se sentir en vie, pas vrai, les gars? Dans mon bureau, ce crâne côtoiera ma collection de couteaux et, par exemple les albums des ZBLUCOPS, ce qui est un honneur pour Bill et Gobi, et un peu moins classe pour le taureau, bien sûr.

La-Classe-toujours-la-classe_defaultbody
La-Classe-toujours-la-classe_1_defaultbody

Commentaires (13) Tags : Bons Goûts - Vie Privée

Je crois qu'il va pleuvoir...

dimanche 27 février 2011

Je hais la pluie, mais la lumière entre deux tempêtes, putain, ça en jette.

Je-crois-qu-il-va-pleuvoir_defaultbody
Je-crois-qu-il-va-pleuvoir_1_defaultbody
Je-crois-qu-il-va-pleuvoir_2_defaultbody
Je-crois-qu-il-va-pleuvoir_3_defaultbody
Je-crois-qu-il-va-pleuvoir_4_defaultbody
Je-crois-qu-il-va-pleuvoir_5_defaultbody

Commentaires (3) Tags : Vie Privée