×

Lou - Version Originale

Lou, la blondinette de la bande

8,50 €

Moko - Version Originale

Ready for the battle

8,50 €

Molly - Version Originale

La première fille Muttpop est jolie et fière, comme nous quoi !

37,00 €

Molly - Version Xtra Spicy Twilight

Molly dans une version inspirée par l'animation japonaise

40,00 €

Tequila - Version Originale 2.0

Il revient et il n'est toujours pas content

55,00 €

Show and Tell - le blog de Jerry Frissen

Le Blog de Jerry Frissen

Retrouvez le blog de Jerry sur le site de Muttpop : www.muttpop.com

Liste des billets

Au plus profond de la Zone Z...

jeudi 8 septembre 2011

... En soulevant une pierre, j'ai trouvé ça. Je... Heu... Je ne sais pas quoi ajouter.

Au-plus-profond-de-la-Zone-Z_defaultbody

Commentaires (7) Tags : illustration - Zone Z

Il y a des femmes sur la lune (et elles sont nues)

mardi 6 septembre 2011

Parmi les gens qui n’ont pas aimé APOLLO 18, il y a ceux qui sont fâchés parce que le film aurait dû se préoccuper d’Apollo 20. La troisième mission secrète du programme Apollo. Celle-ci était un effort conjoint de la NASA et de sa contrepartie soviétique. En 1971, les astronautes d’Apollo 15 ont repéré les restes d’un gigantesque vaisseaux spatial. Tellement grand qu’il a été baptisé CATHEDRAL. Le vaisseau a été inspecté quelques années plus tard par la mission Apollo 20. William Rutledge, l'astronaute américain et Leonov, son collègue soviétique ont ramené sur terre un des deux corps qu’ils y ont trouvé. Celui du pilote, une femelle extraterrestre baptisée Mona Lisa. Elle avait six doigts à chaque main et elle était nue. Le vaisseau s’est écrasé sur la lune il y a plus d’un milliard d’années mais les instruments du LEM étaient formels, la femme était toujours en vie. Si vous ne me croyez pas, vous n’avez qu’a regarder les films ci-dessous. Tout ça prouve une chose, quelque soit la planète d’où elles viennent, il ne faut jamais laisser les femmes conduire.

Il-y-a-des-femmes-sur-la-lune-et-elles-sont-nues_defaultbody

Commentaires (2) Tags : Espace - Science-Fiction - Zone Z - OVNI

The Rise Of The Planet Of The Idiots

dimanche 7 août 2011

Cet après-midi, je ne sais pas ce qui m'est passé par la tête, j'ai été voir THE RISE OF THE PLANET OF THE APES... C'est, comme prévu, une abjecte coulée de vomi mais en même temps c'est une brillante métaphore de nos belles sociétés. Le constat est le suivant: on est devenu tellement con qu'on pourrait se faire botter le cul par quelques singes grotesques armés de cailloux. On se rangera même rapidement derrière nos nouveaux leaders.

Dans les moments calmes du film, j'entendais les gens autour de moi mâcher le poison qu'on leur a vendu à l'entrée –mystérieusement, on ne vendait pas de bananes. Ils riaient aussi beaucoup, ils applaudissaient, et étaient même souvent attendris dans les moments les plus dramatiques de ce chef-d'oeuvre d'avant-garde. Par exemple, durant la scène insoutenable où le pauvre orang-outan aux grands yeux verts est blessé et un chimpanzé craint pour sa vie. La salle y allait d'un grand "Ohhhhhhhh". Et quand la poitrine de la grosse chose poilue cesse de bouger, l'émotion était tellement forte que même les bruits de bouches se sont soudainement arrêtées.

J'ai vraiment eu honte d'être là. Mais le bon côté du truc, c'est que comme le cerveau n'est pas sollicité la moindre seconde durant deux heures, on a le temps de réfléchir, de faire le point sur sa vie, sur ses choix ou de réfléchir au cosmos. C'est durant ces longs moments de solitude que je me suis pris à penser que je pourrais facilement devenir le chef de ce groupe de spectateurs, ou, plus facilement encore, leur Dieu. Je n'aurais qu'à me mettre derrière le comptoir où on vend les chocolats et le popcorn recouvert de beurre et le distribuer au compte-gouttes à mes sujets affamés. Je devrais m'habituer à l'odeur, bien sûr, et je n'aurais personne à qui parler mais je pourrais les faire danser à poil et leur faire pratiquer des sacrifices humains.

Qu'est-ce qui m'a pris, bordel?

The-Rise-Of-The-Planet-Of-The-Idiots_defaultbody

Commentaires (18) Tags : Film - Zone Z

Sperme, caca et lubrifiant

vendredi 24 juin 2011

Ici, de mon côté de l’Atlantique, les débats pour l’investiture républicaine ont commencé. Pour vous faire une idée, imaginez un groupe de clowns dans un cirque. C’est aussi triste et jamais drôle. Aujourd’hui, je voulais parler d’un de ces clowns, Rick Santorum, qui, s’il avait la moindre chance de gagner serait probablement le pire de tous. Santorum a été un des sénateurs de Pennsylvanie entre 1995 et 2007. C’est un extrémiste chrétien de la pire espèce et un des sénateurs les plus anti-gay qu’aient connu les USA. Selon lui, l’homosexualité, la polygamie, la bestialité, la pédophilie, c’est en gros la même chose et il faut des lois pour les combattre. Ça situe le personnage, pas vrai? Mais les gays ne se sont pas laissés faire... Dan Savage, journaliste, auteur et activiste gay a lancé un concours en 2003. “Puisque Santorum veut s’inviter dans nos chambres, invitons-nous dans la sienne et trouvons une définition sexuelle à son nom”. Le gagnant –dont j’ignore le nom– a défini le “santorum” comme ce mélange de sperme, de merde et de lubrifiant qu’on a sur la bite après un acte sexuel anal. Le problème pour Rick, c’est que cette définition a été adoptée par tous les dictionnaires d’argot et que quand on tape son nom dans google, il y a plus de résultats sur le nom désormais commun que sur la personne. Et comme il n’est pas très connu, les analystes prévoient que c’est ce qui coulera sa campagne. Voilà une belle histoire avec une belle morale. Et quand on y pense, la définition de “santorum” aussi répugnante qu’elle puisse être ne sera jamais aussi abjecte que ce qui vit dans la tête de Rick Santorum.

Sperme-caca-et-lubrifiant_defaultbody

Commentaires (4) Tags : Zone Z

Les fantômes aiment les odeurs de caca

lundi 13 juin 2011

Parmi les 425 000 applications disponibles pour les iPhones, j’ai découvert celle qui est de loin la plus utile, le PHANTOM RADAR, qui permet de décoder les activités électromagnétiques et ainsi repérer les fantômes ou les activités paranormales autour de l’utilisateur. Il y a trois sortes de fantômes, les bleus qui sont faibles, les jaunes qui sont forts et les rouges qui sont très forts. J’ai fait quelques tests et ça marche très bien. J’ai remarqué que dans mon bureau, quand je travaille, j’ai un jaune qui vient lire ce que j’écris derrière mon dos (image 1). Il est d’ailleurs là quand j’écris ces lignes. Dommage qu’il ne me signale pas les fautes d’orthographe. Quand je mange, dans la cuisine ou la salle à manger, un rouge me tourne autour (image 2). Mais c’est quand je suis aux toilettes qu’ils sont les plus nombreux et ce dans les deux salles de bains de la maison (images 3 et 4). Il y en a même de toutes les couleurs. Ce qui me fait penser que les fantômes ne sont pas indifférents aux odeurs de caca et que la mort a l’air encore plus chiante que la vie.

Les-fantomes-aiment-les-odeurs-de-caca_defaultbody
Les-fantomes-aiment-les-odeurs-de-caca_1_defaultbody
Les-fantomes-aiment-les-odeurs-de-caca_2_defaultbody
Les-fantomes-aiment-les-odeurs-de-caca_3_defaultbody

Commentaires (2) Tags : Zone Z

Le Monde selon Sarah

mardi 7 juin 2011

Passionnés par l’affaire DSK, je parie que vous en aviez oublié l'existence de Sarah Palin. Moi pas... Malheureusement.

Ces dernières semaines, Sarah fait le tour des États-Unis au volant de son bus de la liberté et elle s’arrête dans tous les grands lieux symboliques pour y exhiber sa famille de dégénérés –physiques ou mentaux ou les deux– et pour y faire quelques pets de cerveau et y déclamer, devant une presse ébahie, ses phrases sans verbe, ses soupes de mots servies avec sa voix de crécelle et son sourire imbécile.

À chaque étape, une nouvelle bêtise. Il y a quelques jours, elle était dans le Massachusetts où elle a parlé de Paul Revere, révolutionnaire du 18ème siècle, dont elle a –bien sûr– complètement inversé l’histoire. Mais voilà, ça arrive... Le truc, c’est que ses supporters, les nombreux membres de sa secte se sont jetés sur WIKIPEDIA pour changer la page sur Paul Revere et qu’elle coïncide ainsi aux déclarations de leur messie. Oui, je sais, le fait qu’ils sachent écrire peut surprendre, mais vous allez voir, nous ne sommes pas au bout de nos surprises. Dans un sens, je les comprends. C’est sûrement plus facile de changer l’histoire que d’attendre que Sarah Palin y comprenne quoi que ce soit. On aurait même dû les laisser faire. On aurait eu une incroyable fenêtre ouverte sur le monde selon Sarah Palin. Un univers naïf fait de bons et de méchants imaginés par un cancre de dix ans. La terre est plate et elle a 6000 ans, il y a deux ou trois continents, L’Afrique est un pays, il faut faire attention aux sorcières, etc.

Mais, en fait, tout ça n’était pas nécessaire puisque cette belle histoire m’a fait remarquer qu’il existait déjà sur internet CONSERVAPEDIA, une encyclopédie conservatrice... Parce que quand les faits ne nous plaisent pas, autant les revoir et leur donner une autre signification. Les faits, c’est bien connu, c’est un truc de gauchiste. Il était donc nécessaire de réviser l’histoire afin d’y ajouter des méchants communistes assoiffés de sang et des gentils chrétiens patriotes assoiffés de sang. Je vous conseille d’en lire quelques pages, c’est une diarrhée mentale ahurissante qui réussit à être à la fois fascinante et complètement inintéressante.

Je vis dans un monde merveilleux.

Le-Monde-selon-Sarah_defaultbody

Commentaires (10) Tags : Zone Z

DSK mon amour

mardi 24 mai 2011

Avec tous ces articles sur l’affaire DSK, il nous manque une analyse fine et subtile. La voici.

Cette affaire a fait une victime injustement ignorée, la langue française. On a vu ressortir de sa tanière un monstre insidieux, le mot “sidération”. Alors qu’on le croyait inventé par Popeye dans les années 30, il semble pourtant que ce soit un mot français, venu du verbe sidérationner. On le trouve maintenant dans tous les journaux.

Mais l’Académie Française n’est pas la seule à se mêler au débat. Il y a maintenant une nouvelle brigade à ajouter à l’armée des défenseurs du bon DSK, celle des “spécialistes”, ceux à qui on ne la fait pas. On peut les trouver un peu partout au milieu des commentaires sous les articles concernant l’affaire. Imaginez un mélange malsain de Maigret (période Jean Richard), l’inspecteur Derrick et Superdupont en train d’analyser les faits (connus également sous le nom de “rumeurs trouvées sur internet”) et de faire –tenez-vous bien– des reconstitutions du drame chez eux... Si ça ne vous met pas dans un état de sidérationnement profond, je ne comprends pas.

Ces reconstitutionistes reconstitutionent donc dans leur appartement misérable, la prestigieuse chambre de l'hôtel New Yorkais, leur femme –ou amie– jouant le rôle de la femme de chambre. J’imagine que plus d’une femme française a dû prendre quelques baffes dans la gueule de ces fins limiers en pyjamas. Mais quoi qu’il en soit, les résultats de ces reconstitutionements sont édifiants: DSK est tombé dans un piège! On apprend d’ailleurs par les plus finaux de la brigade que la femme de chambre était une pute professionnelle puisqu’elle a craché le sperme... Les femmes violées avalent, c’est bien connu.

Bref, en lisant tout ça, je me dis que je suis bien aux USA, loin de cette folie... Dans le pays où le pasteur qui annonçait la fin du monde s’excuse en disant qu’elle a bien eu lieu mais qu’elle était invisible. Dieu nous a jugés le 21 mai et la terre sera détruite le 21 octobre, comme prévu. Voilà, tout s’arrange. Je vais prendre une douche, je reviens.

DSK-mon-amour_defaultbody

Commentaires (7) Tags : Zone Z

Nous ne saurons jamais la vérité sur DSK

jeudi 19 mai 2011

Nous aimerions tous savoir, c’est sûr, malheureusement nous ne saurons rien. Jamais. Simplement parce que ce samedi 21 mai, c’est la fin du monde. C’est ce qu’annonce FAMILY RADIO, une radio chrétienne basée en Californie, et Harold Camping son président de 89 ans. Il avait déjà annoncé la fin du monde pour le 6 septembre 1994, mais il avait fait des erreurs de calculs. Cette fois-ci, plus de doute, c’est samedi. Jésus arrivera dès le matin et sauvera tous les bons chrétiens, les autres –dont moi– seront laissés sur terre sur laquelle l’enfer se déchaînera, et ça va être super-horrible. Attention, ne pas confondre avec la fin du monde 2012, ça, c’est une autre fin du monde. FAMILY RADIO dispose tout de même de 66 stations sur le sol américain et de 1200 panneaux publicitaires qui annoncent leur fin du monde que “la bible garantit”. Il y a aussi une caravane qui fait le tour des États-Unis pour prévenir ceux –dont moi– qui n’écouteraient pas leur radio. Les hommes et femmes de cette caravane ont tout donné, maison, argent, possessions, etc, puisqu’ils n’auront bientôt plus besoin de rien. Bref, d’un côté de l’Atlantique, on croit que DSK est victime d’un complot, et ici on s’en fout car Jésus sera là dès samedi. Je vis dans un monde formidable.

Nous-ne-saurons-jamais-la-verite-sur-DSK_defaultbody

Commentaires (13) Tags : Americana - Zone Z