Izunas 3 bis

Dossier Jodorowsky

Jodorowsky_45960_boximage

Partez à la rencontre d'Alejandro Jodorowsky, créateur de génie.

Sur scène

Un homme de théâtre


Avant d'apparaître comme acteur dans ses films, notamment El Topo en 1970 et La Montagne sacrée en 1973, Alejandro Jodorowsky était déjà un habitué de la scène. 

Marcel_Marceau_-_1971_defaultbody

Il commence en effet sa carrière artistique comme marionnettiste ambulant, puis à 24 ans il se lance dans la pantomime en intégrant la troupe du célèbre mime Marceau. Il deviendra au bout de cinq ans le partenaire de l'acteur français, l'aidant à la création de ses numéros et l'accompagnant dans ses tournées autour du monde. En 2007, Jodorowsky dédie à l'acteur l'album Pietrolino.

Après avoir quitté la compagnie du jour au lendemain, Jodorowsky retourne vivre au Mexique dans les années 60. C'est là qu'il développe le théâtre d'avant-garde de Mexico avec l'aide de son ami Fernando Arrabal, son compagnon de « l'anti-mouvement » artistique Panique. Il commence durant cette période à réécrire des pièces et à les réinterpréter dans son style. C'est cette volonté de réappropriation de l'œuvre qui le poussera à porter à l'écran l'une des œuvres d'Arrabal : Fando y Lis, qui sera son premier long-métrage. 

Capture-d-écran-2017-02-20-à-17-47-54_defaultbody

Jodorowsky se détourne par la suite du théâtre, pour finalement y revenir en 2001 avec son Opéra Panique, pièce dont il est à la fois acteur, auteur et metteur en scène. En 2008 il écrit L'École des ventriloques pour la Compagnie Point Zéro. En 2009, pour son fils Brontis, il créer Le Gorille, monologue sur l'effort d'intégration dans une société intolérante et méprisante, inspiré de Communication à une académie de Franz Kafka, et de sa propre expérience d'« éternel émigrant ».

Par ailleurs, de nombreux textes pour le théâtre, dont Jodorowsky est l'auteur, n'ont été à ce jour ni traduits ni édités en français.


<<< Revenir à l'accueil