L'Ange du Bizarre - le blog de Jean-Pierre Dionnet

Liste des billets

Questionnaire de Prout

jeudi 4 février 2010 par "Jean-Pierre Dionnet "

Ca y est, j’ai la première réponse à mon questionnaire de Prout.

C’est un ex-libraire qui s’y colle mais pour moi ça compte car personnellement je me considérerais toujours comme un ex-brocanteur (même si je ne le fus que quelques mois), et comme un ex-libraire (même si je ne le fus que l’espace d’une année, une année et demie).

Voici donc le texte de Xavier :

Je suis devenu libraire sur le tas, dans une petite librairie indépendante rennaise (Critic). J'y suis resté six ans. Je suis ensuite devenu responsable BD/SF d'une grosse librairie rennaise (Le Forum Privat), rachetée par une grosse chaîne que je ne nommerai pas, parce que je ne cautionne pas, mais pas du tout, sa macabre évolution. Ce métier m'amuserait encore s'il existait toujours dans ces grands groupes... en librairie indépendante, pas de problème pour remettre le couvert...

Le client : en fait, une cliente fan de SF, adorable. Elle revient tous les deux mois de Conakry ; c'est une dame d'une cinquantaine d'années qui visiblement adore mes conseils et tous les deux mois rapporte chez elle pour quelques centaines d'euros de livres achetés après une bonne heure de discussion. C'est souvent ainsi que ça se passe avec mes meilleurs clients. On discute pendant un bon moment et au final, le client se retrouve avec une pile dans les bras. Quant à une anecdote autour d'un livre : A la sortie du roman de Flynn, Effelheim, trouvant la couverture d'une laideur absolue, j'en ai réalisé une alternative, avec l'aide d'une amie caissière... il a très bien marché (les petits lapins sont vendeurs, qu'on se le dise), la couverture alternative a circulé sur le net, et j'ai même eu un prof de com qui m'a demandé l'autorisation d'utiliser ma couverture pour l'étudier avec ses élèves...

Pour les livres que l'on vend beaucoup, oui, il y en a et effectivement d'autres qu'on ne parvient pas à vendre, parfos pour d'obscures raisons. Comme je suis éclectique, je me suis rarement cantonné à vendre quelques livres. Mais bon, j'ai cartonné des romans comme L'affaire Jane Eyre de Jasper Fforde, Une Porte sur l'été de Robert Heinlein, La Terre Sauvage de Julia Verlanger, Gagner la guerre de Jaworski, le déchronologue de Beauverger, Spin de RCW... à l'inverse, j'arrive pas à vendre du Gene Wolfe, malgré des millions d'essais, du Steven Erickson, du Fritz Leiber (le cycle des épées)... je dois mal m'y prendre pour ceux-là^^

Sur une île désert, j'emporterais La Terre Sauvage de Julia Verlanger...

Le livre de cette année, hum, allez : Le déchronologue de Stéphane Beauverger aux éditions La Volte.
Je n'attends pas de livre en particulier...

Le livre ne va pas mourir, je n'y crois pas une seconde. Mais si c'était le cas, oui, ça me ferait de la peine...
Accessoirement, je me positionne pour l'e-book. A mon sens, il s'agit plus d'un support de complément qu'un support de remplacement
...

Commentaires (3)