L'Ange du Bizarre - le blog de Jean-Pierre Dionnet

Liste des billets

LA MEILLEURE BANDE DESSINEE D’AVENTURES DU MONDE FUT LA PREMIERE

vendredi 11 février 2011 par "Jean-Pierre Dionnet "

couv

Dans une lettre de Milton Caniff à Noel Sickles, son collègue et son mentor, dont le style impressionniste et minimaliste fut inspiré par Von Schmidt et ses deux ou trois essais de livres illustrés en noir et blanc (mais ceci est une autre histoire), Caniff disait à Sickles qui abandonna ensuite la bande dessinée pour l’illustration, que le premier dessinateur d’aventures fut bien Roy Crane qui ouvrit la porte et la referma derrière lui.

Peut-on rêver plus beau compliment ?

Je l’ai vu à Lucca il y a longtemps, il donnait une conférence, il était âgé, disait des choses admirables, entre autres sur sa manière de suggérer plutôt que de montrer, soit en noir et blanc en utilisant un papier spécial ou un révélateur lui permettait d’obtenir une trame, un second révélateur une autre, on appelait cela du « double tint » et je me souviens que Tardi m’avait demandé de lui ramener des feuilles un jour de New York.

Pages bd - copie

Il y a bien eu quelques rééditions depuis de ces bandes dessinées en noir et blanc et donc en trame « double tint »,

c’était le 21 avril 1924, longtemps avant « Tarzan », longtemps avant Buck Rogers, il commença avec « Wash Tubbs » qui fut en noir et blanc avec une très éphémère planche du Dimanche et dont il sortit un personnage de « Soldats de fortune » (« Soldiers of Fortune »), « Captain Easy », qui est enfin réédité par Fantagraphics.

Le premier tome vient de paraître, il contient des planches du dimanche de 1933 à 1935, puisque à partir de 1933 et jusqu’en 1943 il dessina la série, se faisant parfois aider par Leslie Turner qui reprit la bande ensuite à partir de 1943 car entre temps Roy Crane s’était lancé dans une autre série également rééditée il y a quelques temps, « Buz Sawyer », tout aussi admirable.

L’œuvre de Roy Crane est incontournable et fait penser un peu au John Ford des années 30 et de la suite avec ces personnages secondaires extraordinaires et truculents, mais aussi à Howard Hawks avec ses fortes femmes qui manipulent des hommes.

Pages bd

Le livre de Fantagraphics est superbe tant au niveau maquette qu’au niveau contenu, et en préface il y a Charles Schulz, le créateur de « Peanuts », qui dit toute son admiration pour « Wash Tubbs » et « Captain Easy »,

que, en gros, non seulement il fut le premier mais que les autres maîtres de l’aventure, soit copiaient le cinéma et reprenaient des cadrages à la Citizen Kane, surtout à partir des années 40, soit se rapprochaient de l’illustration, mais que personne n’atteignit les sommets de Roy Crane qui, je le cite, « savait quand s’arrêter ».

Il raconte aussi le délice que représenta pour lui quand il était jeune la lecture des onomatopées,

par exemple un avion qui s’écrase dans l’eau et qui fait « Ka-WUMP ».

Photo_pourblog_original_defaultbody
Commentaires (4)