Jaemon

Le Blog des Humanos

HU-1000px_1_boximage

Des infos sur l'actualité des Humanoïdes Associés.

Liste des billets

Adieu Mœbius, merci Mœbius

samedi 10 mars 2012

La disparition de Jean Giraud, également connu sous son pseudonyme Mœbius, en ce samedi 10 mars 2012, a plongé l’équipe des Humanoïdes Associés dans une immense tristesse.
Co-fondateur avec Philippe Druillet, Jean-Pierre Dionnet et Bernard Farkas, de cette maison d’édition et du magazine Métal Hurlant en 1974, Jean Giraud est l’un des géants de la bande dessinée, dont l’œuvre a contribué à hisser le genre au rang d’art majeur. Les Humanoïdes Associés rendent un hommage ému et sincère à ce très grand créateur.

moebius_original

Né en 1938 à Nogent-sur-Marne, Jean Giraud entame sa carrière en 1955 en publiant des illustrations et des bandes dessinées dans des magazines pour la jeunesse.

En 1958, la route de Jean Giraud croise celle de Jijé, pilier du journal Spirou et auteur entre autres du western Jerry Spring. Cinq ans plus tard, c’est Jijé qui le recommande pour réaliser une nouvelle série western, Fort Navajo. Cette bande dessinée écrite par Jean-Michel Charlier et publiée dans Pilote, connaîtra un très grand succès à travers son héros, Blueberry. Charlier et Giraud travailleront ensemble jusqu’à la disparition de Jean-Michel Charlier en 1989, après quoi Jean Giraud reprendra seul les aventures de Blueberry qui représentent le versant classique et populaire de son œuvre.

C’est dans Pilote, mais plus encore dans Métal Hurlant que se met en route dans les années 70 la révolution Mœbius. Avec Arzach, bande dessinée muette ou avec Le Garage hermétique, improvisé avec grâce de mois en mois, Mœbius transcende les genres, libère l’imaginaire, et crée un style graphique qui va marquer plusieurs générations et influencer les dessinateurs du monde entier.

Une autre rencontre, avec le cinéaste, écrivain et homme de théâtre Alexandro Jodorowsky, va donner naissance à un grand succès mondial de la bande dessinée : Les Aventures de John Difool (1980) également connu sous le titre L’Incal.

Mœbius part pour Los Angeles en 1984 où il participe entre autres à de nombreux films (Alien, Willow ou The Abyss). La collaboration avec Alexandro Jodorowsky se poursuit après L’Incal avec, à partir de 1992, la trilogie de La Folle du Sacré-cœur.

Mais Mœbius ne s’arrête jamais de dessiner et de créer tous azimuts (Jim Cutlass, Le Monde d’Edena, et même des épisodes du Silver Surfer). Pour la maison d’édition de sa femme, Stardom, il réalise de nombreux livres, se mettant notamment en scène dans ses propres dessins. De 2004 à 2010, il publie ainsi six tomes d’Inside Mœbius.

Son œuvre parue chez Les Humanoïdes Associés est continuellement rééditée avec succès. Par ailleurs, certains des personnages créées par Mœbius et Jodorowsky ont été repris dans des séries dérivées, tel le best-seller mondial La Caste des Méta-Barons, dessiné par Juan Gimenez, ou plus récemment la suite (et fin) de L'Incal, dessinée par le prodige mexicain et disciple de Mœbius, José Ladronn.

En 2010, c’est la Fondation Cartier qui lui rend hommage à travers une grande rétrospective intitulée « Mœbius trans-forme ». À cette occasion, le public a découvert un film d’animation 3D adapté de La Planète encore, parfaite transposition de l’univers de Mœbius pour le grand écran.

Créateur de mondes inouïs sous le pseudonyme de Mœbius aussi bien que dessinateur ayant apporté un achèvement dans le style classique avec Blueberry, génie protéiforme, Jean Giraud n’a jamais cessé tout au long de sa carrière de chercher, d’expérimenter et d’innover.

Tous les titres de Moebius parus et à paraître chez Les Humanoïdes Associés.

Commentaires (8) Tags : Moebius

Partager