Autoroute Sauvage T3

Le Blog des Humanos

HU-1000px_1_boximage

Des infos sur l'actualité des Humanoïdes Associés.

Liste des billets

Interview de D.P Filippi - Première partie

mercredi 11 mars 2015

Denis-Pierre Filippi, scénariste connu pour Gargouilles et Le livre de Jack, poursuit les aventures de Grégoire avec un récit indépendant, Les Mondes Cachés : l'Arbre-forêt.

A l'occasion de la sortie de ce nouvel album, il a accepté de répondre à nos questions.

GregHD2_defaultbody

Les Mondes Cachés ont un début paradoxal : le héros Grégoire a des pouvoirs magiques, mais il ne veut pas s'en servir. Qu'elle en est la raison ?

Le but ici était de garder une certaine continuité avec Gargouilles, pour que les lecteurs de la série d'origine ne soient pas trop désarçonnés, tout en partant du principe que nous voulions proposer une nouvelle approche pour le lancement d'une toute nouvelle histoire. Nous avons donc fait un peu grandir Grégoire, en taille déjà, car il était vraiment minuscule pour son âge, mais aussi en maturité. Son apprentissage de la magie étant achevé, nous l'avons d'emblée installé dans son rôle de mage, mais aussi et surtout, dans le rejet de ce rôle.

Au tout début de Gargouilles, on comprend que Grégoire n'aime pas trop sa vie, c'est un râleur, et l'opportunité de voyager dans le passé, auprès d'une famille différente, semble être une sorte d'échappatoire. Il a malheureusement fait le constat que malgré tous ses efforts pour affronter les nombreuses épreuves qu'il a eu à subir, malgré la réussite de cette quête du retour de la magie, sa vie propre, elle, ne s'est pas améliorée. Bien au contraire, ses parents se sont séparés. Ce sentiment d'impuissance malgré toutes ses capacités hors norme a encré en quelque sorte Grégoire dans une position rebelle.

L'idée est ici de suggérer au lecteur qui ne connait pas Grégoire que celui-ci a d'immenses pouvoirs, sans les dévoiler trop vite, et de créer l'envie chez celui qui connaît le potentiel de notre héros qu'il l'exprime vraiment. Ce paradoxe du "super-héros" qui refuse d'user de ses pouvoirs va être décliné d'une autre manière dans le monde cachés où il ne pourra plus en user. On suggère tout au long du récit que ce genre d'univers ne lui est pas étranger, sans pour autant lui donner tout de suite une omniscience et un pouvoir sans borne. L'idée est de créer l'envie, l'attente du moment où Grégoire va pleinement se dévoiler (Quand va-t-il enfin enlever ses lunettes et montrer le S sur sa poitrine... ?).

GarHD01_defaultbody

Pour un magicien, Grégoire est confronté à des situations bien réelles : famille recomposée, difficultés avec son beau-père, maladresse sentimentale... Pourquoi cette présence si marquée de la "vraie vie" dans une série fantastique ?

L'envie ici est de proposer au lecteur un univers dans lequel il puisse se projeter, imaginer que c'est à lui que cela pourrait arriver. Un peu comme si vous viviez chez votre oncle et qu'une chouette vienne vous apprendre que vous allez apprendre la sorcellerie...

Au tout début, Grégoire est un enfant comme les autres. Il vit une aventure incroyable dans Gargouilles, sort chargé de tout cela, mais reste quand même un enfant, avec ses préoccupations fondamentales.

Malheureusement toute une part de ce qu'il est doit être caché, ignoré de tous, ce qui tend à la solitude. Il s'évertue donc à faire vivre cette part de normalité, et essaie de partager des choses vraies avec des copains ou ici une copine, Itsuki, qui elle aussi vit d'une autre manière des difficultés familiales dont elle ne peut que difficilement parler : la disparition de son frère et ses parents qui se disputent depuis.

Quel est l'avenir des Mondes cachés ? Grégoire a t'il réellement renoncé à la magie ?

Comme on le comprendra en lisant cette première histoire, Grégoire n'aura pas réglé tous ses problèmes avec sa famille ou le monde de la magie. Gageons qu'il aura l'occasion d'essayer d'y remédier au travers d'autres mondes cachés...

MC_tease_lancementsanstexte_defaultbody


Tags : Interviews