Captivant

Le Blog des Humanos

HU-1000px_1_boximage

Des infos sur l'actualité des Humanoïdes Associés.

Liste des billets

Crusades T2 : prépublication des premières pages

mercredi 29 septembre 2010

Crusades-promo-2-copie_1_462x462

Voilà, chose promise, chose due, à quelques semaines de la sortie de Crusades tome 2 je reviens aujourd’hui avec une surprise. Les premières pages vous attendent au bout de ce lien… Foncez, vous en avez la primeur, alors, profitez-en ! J’imagine que là, vous êtes déjà tous parti voir, je peux toujours écrire, il n’y aura plus personne pour me lire…

Ah, si, il reste ceux qui n'ont pas lu le tome 1, pour vous, je laisse le lien vers la lecture numérique d’un extrait du tome 1 (ici).

Tags : preview

Crusades tome 2 : La porte d’Hermès.

mercredi 22 septembre 2010

Crusades-promo-3-copie-copie_462x462

Il n’aura pas fallu attendre trop longtemps entre les deux premiers volumes de la série. J’imagine que sur ce point, personne ne s’en plaindra, le tome 2 de Crusades arrive.

Il est tout près et juste histoire de faire baver les fans… je l’ai déjà lu ^^. Nan, nan, n’insistez pas, vous n’aurez pas plus de preview aujourd’hui.

le tome 1 de Crusades est sorti en janvier 2010 c'est un gros volume de plus de 140 pages, il est scénarisé par le duo formé d’Izu et Nikolavitch et dessiné par le chinois Zhang Xiaoyu. C’est l’un des gros succès critique de l’année 2010 et nombre d’entre vous attendent cette suite avec impatience. Ce nouveau volume paraîtra en octobre 2010. D’ici là, il vous reste toujours l’article de la preview de la couverture (ici) ou encore celui-ci où je vous avais posté quelques pages :) Et pour ceux qui n’ont pas lu le premier tome, voici le lien vers un extrait en BD numérique.

Une dernière info, suivez de près le blog et la page Facebook des Humanos, dans quelques jours, vous aurez une petite surprise…

Tags : Parutions

Métal Hurlant dans South Park.

lundi 20 septembre 2010

Ces derniers temps, sur ce blog, par la série d'articles sur la série télé (1, 2, 3 et 4 liens), Métal Hurlant, le magazine culte des Humanos, à plusieurs fois été mis en avant. Je profite donc de ce courant convergeant pour vous poster aujourd’hui une perception tout à fait South-parkienne du long métrage d’animation de 1981. L’extrait est tiré du troisième épisode de la saison 12 de South Park. Il s’intitule Major Boobage en V.O et comme tout le reste de la série, je vous le conseille vivement.

Avertissement : Ceci est une fiction, un dessin animé, n’abusez pas de vos chats ; merci !


Kenny moulot

minicox | MySpace Video

Tags : Ils en parlent

Métal Hurlant : la série (4/4)

vendredi 17 septembre 2010

Les Histoires de la saison 1.

Progressivement, ce qui pouvait passer pour un rêve intouchable, un trip de fan un peu barré, semble devenir réalité. Les hommes de WE prod auraient donc pour idée de faire une série au long cours, de nombreux épisodes regroupés en saisons, à l’américaine quoi ! Deux épisodes sont déjà tournés, Red Light et Cold Hard Fact. On en a tous vu les photos et le teaser déjà rendus publiques. Avec tout ça, cette ambition, ce projet qui semblerait n’être possible qu’aux Etats-Unis et qui pourtant prend vie ici, en Europe. Avec le buzz que cela commence à créer et surtout, peut-être, en arrivant aujourd’hui, à l’heure où le Geek est roi, Le Métal Hurlant fait parler de lui, il intrigue.

Les deux épisodes déjà tournés sont bien connus de la plupart des lecteurs de la seconde vie de Métal Hurlant. Petit tour d’horizon de ce que cette série pourrait nous réserver.

Coldhardfact_462x462

Episode 1 :

Cold hard fact : R.A. Jones ; Dessin : Matt Cossin Prologue d’Alexandro Jodorowsky.

« Année 2312, la Terre a maintenant une population de 57 Milliards d’habitants. Alors que le Métal Hurlant traverse le ciel de Los Angeles, le destin d’un homme du passé va changer....

Sur un ancien site cryogénique des scientifiques découvrent un corps encore en vie. Le vieil homme bien que facilement réanimé est amnésique et ne semble qu’être à même de faire des petits dessins dans sa chambre. Deux cadres vont alors devoir déterminer l’avenir de cet homme, dans ce monde où l’utilité prime sur le droit de vivre, même le dessin d’un visionnaire pourrait sembler bien inutile... »

Coldhardfact2_462x462

Episode 2 :

Ce sera également de la S.F. Il s’intitule Red Light et a été publié pour la première fois dans le numéro 135 de Métal Hurlant. En BD, l’épisode est scénarisé par Geoff Johns et dessinée par Christian Gossett et Snakebite.

« En 2152, la colonisation des planètes est à son apogée. Dans une prison de haute technologie où les indigènes subissent les tortures de créatures extraterrestres, un prisonnier tente de s’enfuir pour espérer revoir une dernière fois la lumière du jour. Mais en approchant du but il va découvrir le vrai visage de ses tortionnaires. »

La saison un, si elle devait aboutir, serait donc, comme je l'ai dit la semaine dernière, composée de 6 épisodes. Si pour l’instant rien n’est encore signé, de son coté, Guillaume Lubrano a déjà une petite idée de ce qu’il aimerait pouvoir tourner. L’objectif de cette première saison, serait de montrer et de faire comprendre aux spectateurs ce qu’est le concept Métal Hurlant. En utilisant un panel d’histoires à la complexité et à l’ambition montant progressivement au cours des épisodes. Ainsi deux histoires provenant de la première vie du Métal et dix histoires provenant de sa résurrection ont déjà les faveurs de WE prod. Aux cotés de Cold Hard Fact et de Red Light Guillaume Lubrano verrait bien cette saison s’enrichir de Master of destiny publié dans le numéro 143, King’s crown provenant du numéro 142, Eucharist sun (n°136), L’endomorphe (n°136), Second Chance (n°138), 3 on a match (n°139), Le serment d’aïna (n°146), Le second fils (n°146). Aussi, une histoire de Corben pourrait également se trouver sur la liste des six épisodes qui constitueront cette première saison. Nul doute qu’avec un tel programme, ce Métal Hurlant devrait réussir à trouver son public. Il faut bien avouer que ces derniers temps, la culture G33K règne sans partage sur notre monde et que là, on est en plein dedans.

Redlight_462x462

Voila, c’est tout pour aujourd’hui. Evidemment, je continuerai à suivre le projet de près et dès que des informations intéressantes nous parviennent, je vous tiens au courant. En attendant, il ne nous reste plus qu’à prier le Métal

Ah, si, dernière petite chose, A chaque fois qu’un film ou une série de super héros se tourne aux USA ils font intervenir un Stan Lee, qui boit une limonade, conduit un bus ou encore, se fait refouler au mariage des FF. Je rêve de voir un Dionnet en innocente victime, un Moebius qui passe dans le décor, ou un Druillet en conducteur de taxi dans la série live Métal Hurlant...Je dis ça, je dis rien... c'est juste une parole de fan...

Commentaires (1) Tags : métal hurlant

Métal Hurlant : la série (3/4)

mercredi 15 septembre 2010

Le concept de la série

Une chose est claire, Métal Hurlant est un puit sans fond d’histoires fantastiques et pas uniquement tournées vers la Science Fiction. De tout temps, les histoires publiées ont puisé leur inspiration aux confins des imaginaires, parcourant les mondes, nous faisant voyager et changer d’univers aussi facilement qu’on le ferait en tournant les pages du catalogue d’un éditeur de jeux de rôles : univers de Science-fiction, Médiévaux Fantastiques, d’Horreurs, Uchroniques et je ne sais quelle autre monde parallèle. Il n’y a jamais eu pour frontière au Métal, que celle de l’imaginaire de ses créateurs. WE prod devrait donc pouvoir trouver dans ses pages de quoi satisfaire sa faim en matière de scénarios et de story-board.

Pour ce qui est de la série en elle-même, le concept semble assez proche de ce qu’on a pu connaître par le passé avec la série les contes de la crypte. Vous vous souvenez ? Cette série où une espèce de zombie cynique nous présentait de petites histoires qui avaient pour habitudes de finir mal. La série semble prévue en anthologies de un à deux épisodes selon leur durée. Chacun d’entre eux devrait tenir dans un format de 26 minutes. Le Métal Hurlant, résidu d’une planète morte, statue déifiée par la civilisation Humghars (C.F Métal Hurlant 134) condamnée à errer dans le cosmos sera de la partie. Médiateur, présentateur des épisodes, dieu pathétique tombé en disgrâce, sombre témoin des histoires qu’il contemple, le Métal sera bien évidemment le personnage récurrent de la série.

Metalhurlant_462x462

La saison un devrait être constituée de six épisodes. Afin de tenter de séduire les décideurs et les publics étrangers, anglo-saxons en tête, WE Prod a pris le parti de tourner chacun des épisodes non seulement en français, mais aussi en anglais. Peut-être aussi un moyen de parvenir au bout du chemin en contournant, le cas échéant, la frilosité des décideurs hexagonaux. Car pour l’instant, tout cela n’est qu’un projet. Les deux premières histoires qui ont dores et déjà été tournées et rassemblées en un épisode pilote sont là pour servir de tête de gondole et attirer les financements. Sans financement, pas de Métal Hurlant et franchement, pour avoir vu un épisode, ce serait dommage de s’en priver.

Tags : métal hurlant

Tequila, guest star dans MACHETE, le dernier film de Rodriguez

lundi 13 septembre 2010

Tequila fait une apparition remarquée dans le film MACHETE, réalisé par Robert Rodriguez et Ethan Maniquis, sous la forme d’un personnage de jeu vidéo Wii contre lequel se bat Jessica Alba (si !).

Tout a commencé lorsque le co-créateur de Tequila, Jerry Frissen, et Bob Silva (directeur littéraire de Humanoids, la petite-soeur des Humanos à Los Angeles) ont vu par hasard que le jouet Tequila figurait dans le livre consacré au film de Robert Rodriguez, "Grindhouse". Puis, ils ont fait la connaissance de Aaron Burns, scénariste, monteur et réalisateur, qui travaillait à Troublemaker Studio, la boîte de production de Robert Rodriguez.

Ils ont ensemble parlé de cette photo. Aaron leur a expliqué que le gars a côté de Tequila sur la photo était son mentor, Rod Brunet. Quelques mois plus tard, Rod, demandait s'il pouvait utiliser dans le film MACHETE le personnage de Tequila que Robert Rodriguez adorait.

Ben, oui ! ET COMMENT !!

Nous n’avions aucune idée de l'incroyable développement qu'ils allaient en faire. Au final, une séquence très cool avec un Tequila modelisé en 3D et qui bastonne dur (quoi d'autre ?)... Les nombreux fans de la série Lucha Libre à travers le monde devraient être ravis.

Apres avoir vu Tequila passer de l'état de croquis à celui de héros de bande dessinée (sous la main de Gobi), et devenir un jouet (produit par Muttpop), c’est plutôt top de le voir prendre vie et se coltiner Jessica Alba (alias Sartana, son personnage dans MACHETE). Sur tous les écrans de France dès le 3 novembre.

How-Tequila-Appeared-In-Machete_462x462
Tags : Ils en parlent

Métal Hurlant : la série (2/4)

jeudi 9 septembre 2010

WE Prod.

Vous vous souvenez peut-être, il y a quelques semaines, j’ai publié sur le blog des Humanoïdes Associés, un teaser, le premier teaser de la série télé Métal Hurlant. A ce moment là je m’étais engagé à une chose, celle de revenir vers vous, bientôt, avec plus d’infos, des images et si possible, un extrait supplémentaire et inédit. Mission accomplie, comme convenu, j’ai envoyé des mails, décroché mon téléphone et je vous assure, ça n’a pas été chose aisée. Là-bas, il sont over-booké et ça a été très difficile d’en attacher un sur sa chaise cinq minutes pour lui tirer les vers du nez. C’est quoi « là-bas » ? Je pourrais répondre assez prosaïquement, chez "les grands malades évidemment", chez ceux qui ont décidé de s’attaquer à ce qui se fait de plus culte dans le domaine de la BD de S.-F. pour en faire une série télé. Ça paraît dingue dit comme ça, pourtant, l’idée fait son chemin et le projet, petit à petit, commence à prendre forme. Des articles dans la presse, des photos sur le net, une vidéo qui traine par-ci par-là. Métal Hurlant, la série télé, est en bonne voie et fait parler d’elle. Aussi, avec le buzz qui commence à monter, une question devient récurrente : et si, des petits français parvenaient à percer dans ce domaine où les productions américaines, définissent la norme depuis si longtemps ?

Le projet est piloté par Guillaume Lubrano. En fouinant un peu, j’ai trouvé que notre homme se serait distingué, voila de ça quelques années, par l’adaptation en court métrage du jeu vidéo Counter strike Ce n’est pas tout. En cherchant sur le net, en épluchant des magazines et des communiqués de presse, j’ai aussi découvert qu'il s'agissait d'un passionné, ce genre de gars tombé dans un chaudron de S.-F. alors qu’il était tout petit. Depuis, il serait resté perché. Ayant découvert le Métal Hurlant par l’entremise d’un grand frère, il n’aurait pas ré-atterri après la (re)naissance du magazine en 2002. WE prod, la boîte qui s’occupe du projet, est née de la volonté de son créateur de faire de la production de genre, en France, territoire pourtant peu propice à ce type de réalisation. Après avoir bossé pour la petite chaîne qui monte, c’est en 2002 que Guillaume franchit enfin le pas et crée sa propre boîte de production. Désireux de connaître la ligne complète de création et de diffusion des contenus il se lance d’abord dans la distribution. Si son objectif final est déjà de faire de la création, ce passage par la distribution lui permet alors de mieux cerner l’état du marché français et des attentes des publics. Aujourd’hui, WE prod passe à l’étape suivante, la production. Conscient qu’en France présenter un projet de série S.F sans avoir de contenus finis à montrer est mission impossible, il décide de se lancer dans la réalisation des deux premiers épisodes de la série.

A suivre...

Tags : métal hurlant

Métal Hurlant la série live (1/4)

lundi 6 septembre 2010

LOGO-Metal-Hurlant_462x462

« Le 19 décembre 1974, à quatre heures du matin heure locale ; aux limites de Livry Gargan et de la forêt de Clichy ; enfin réunis… Philippe Druillet, l’enlumineur paranoïaque, Moebius alias Gir, alias Giraud, alias « le dessinateur aux mille faces », Jean-Pierre Dionnet dit grat grat, votre serviteur… et Bernard Farkas, venu mettre un peu d’ordre dans nos projets grandioses et un peu d’âmes dans nos comptes ; décidèrent simultanément et à l’unanimité, de ne plus répondre désormais, qu’au seul nom collectif de :

Les Humanoïdes Associés. »

Parmi les résolutions adoptées ce soir là, l’une d’entre elles ; je devrais plutôt dire toutes, mais ici, nous sommes concentré sur l’une d’entre elles en particulier. Donc ; parmi les résolutions adoptées ce soir là, l’une d’entre elle allait révolutionner la bande dessinée. Cette résolution est celle « de sortir tous les trois mois un magazine de science-fiction en bandes dessinées où ils étaleraient complaisamment leurs fantasmes putrides : celui-là même » au sujet duquel nous sommes encore une fois rassemblé 36 ans plus tard…

Métal Hurlant.

Couverture-metal-1_462x462

Je ne sais pas pour vous, mais moi je n’étais pas né ce soir de 1974. Je n’étais pas né et pourtant, ce nom, c’est deux mots collés l’un derrière l’autre me donnent, à chaque fois que je les entends prononcés, l’impression d’entendre parler d’une légende comparable à l'Enéide ou l'Odyssée. Petit rappel pour ceux qui débarquent, Métal Hurlant est un magazine français de bande dessinée édité par les Humanoïdes Associés. Principalement axé sur la Science Fiction il a débuté son histoire en 1975. Deux ans plus tard, sa version américaine, Heavy Metal, voie le jour. Le premier cycle du Métal Hurlant dura de 1975 jusqu'à 1987. Un second cycle débuta en 2002 pour s’éteindre en 2006. Les plus grands noms de la BD sont passés dans ses pages. En plus des noms cités dans les premières lignes, on retrouve aussi des signatures tels que Gal, Jodorowsky, Tardi, Philippe Manœuvre, Caza, Bilal, Frissen, Charest et j’en passe. Deux adaptations en longs métrages d’animation, produits aux Etats-Unis verront également le jour, le premier en 1981 (classe !) et le second en 1999 (...). Et puis… et puis, plus rien, le black out, la fin, la mort.

Film_462x462

Aujourd’hui, le Métal est mort. Oui il fallait bien que ça arrive, il paraît que rien n’est éternel. Le Métal est mort et bien mort ; pourtant, il est une chose que le Métal fait encore mieux de mourrir (avec deux « r » m’sieur Frissen) c’est naître. Le Métal est né en 1975, le métal est né en 2002 et le métal naît une nouvelle fois en ce moment, en 2010. Le match n’est pas terminé, mais à ce jeu où la mort ne pourra que difficilement esperer faire mieux qu’un match nul, le score de 3 – 2 tourne clairement à l’avantage des vies de Métal. En fait, non, contrairement à ce que je disais en début paragraphe, Métal Hurlant est toujours vivant, partout, autour de vous, dans le papier des vieux numéros, dans le cœur des fans et bientôt grâce à ces fans, espérons-le, dans nos télévisions.

La suite jeudi...

Tags : métal hurlant

Partager