×
Izunas 4 bis

Le Blog des Humanos

HU-1000px_1_boximage

Des infos sur l'actualité des Humanoïdes Associés.

Liste des billets

Image du jour: Romuald Reutimann dessinateur de Cité 14

jeudi 31 mars 2011

39302_141160062575220_141158899242003_325428_59114_defaultbody

© Romuald Reutimann

Tags : hommage

En librairie dès aujourd'hui !

jeudi 31 mars 2011

L'Incal T3 : Ce qui est en bas

INCAL-T3_original_defaultbody

Le classique de Moebius et Jodorowsky enfin restauré dans ses couleurs d'origine continue sa parution en tomes séparés.


Téquila T3 : Tolérance zéro

Tequila3Cover_def_original_defaultbody

Parti à la recherche de sa femme Cheryl, kidnappée par de mistérieux ravisseurs, Tequila s'expose sans le savoir à un grand danger. L'enlèvement de Cheryl n'a en effet d'autre vut que de l'attirer dans un guet-apens.

Trahisons, rebondissements et révélations jalonnent le troisième tome des aventures de Tequila, qui apporte de nombreuses questions laissées en suspens dans le précédent volume.


Le Coeur couronné - Intégrale

FolleCover_original_defaultbody

L'univers du Professeur Mangel s'effondre:

Sa femme le quitte, il tombe de son piédestal de professeur vénéré à l'université, ses vieux démons reprennent le dessus et une de ses étudiantes le poursuit de son délire mystique. Avec un plaisir jubilatoire plutôt communicatif, Moebius et Jodorowsky nous racontent les errances d'un prof de philo, en une fable délirante où il est question de visions mystiques, d'Immaculée Conception et de recherche de soi.


Lucha Libre - Intégrale T1

INTEGRALE-LL-Cover1_original_defaultbody

Né de l'imagination d'une génération d'auteurs situés à la croisée du manga, du comics, de la BD franco-belge et de la série Z, l'univers de l'anthologie Lucha Libre offre un savoureux mélange d'aventures, d'humour décalé et de bagarres improbables entre vengeurs masqués et méchants de tous poils. Des Luchadores Five au Profesor Furia, une galerie de portraits savoureux, tous un peu fêlés et furieusement drôles.

Tags : Parutions

Image du jour: Romuald Reutimann dessinateur de Cité 14

lundi 28 mars 2011

Blueman19_defaultbody

© Romuald Reutimann

Tags : hommage

Inspiration des personnages de John Lord

jeudi 24 mars 2011

Afin de créer ses personnage de John Lord, Patrick Laumond s'est inspiré de plusieurs acteurs de cinéma.

John Lord: Ruppert Everett.

Rupert-Everett-SGS-020885_defaultbody

31-56JOHNLORD_T3_defaultbody

Samantha Janus: Carène

Samantha-janus_defaultbody

4eCouvCoul_original_defaultbody

Tags : Making of

Interview sur la saison 2 de cité 14

jeudi 24 mars 2011


Une interview surtout à propos de la saison 2 sur le site BD News...
1242785573216981377-6779142377249376725?l=cite-14.blogspot.com
Tags : Interviews

En librairie ce Mercredi !

mercredi 16 mars 2011

Les Humanos vous proposent cette semaine de retrouver Yama et son mentor Niklos avec la sortie du tome 2 des Epées de verre.

CouvEpeeVerreT2-2_original

Toute à son désir de vengeance, Yama arpente les faubourgs de Karelane à la recherche d'informations sur Orland, celui qu'elle croit être le meurtrier de ses parents. Un deuxième tome plus sombre où le talent conjugué de Sylviane Corgiat au scénario et de Laura Zuccheri au dessin continue à faire merveille : on dévore littéralement ce deuxième épisode qui réserve son lot de surprises !FinalIncalLuxe_COUV

La suite d'un chef d'oeuvre de la science fiction: Final incal T2 en édition Luxe noir et blanc.

Un John Difool écratelé au sens propre puisque notre anti-héros de science-fiction, doué d'ubiquité, est devenu quatre fois lui-même, arborant quatre facettes fort différentes de sa personnalité. Laquelle primera ? Stimulé par un graphisme spectaculaire de Ladrönn qui donne là sa pleine mesure, Jodorowsky renoue avec des personnages marquant le cycle principal de L'Incal.

Commentaires (1) Tags : Parutions

Interview Laura Zucherri, dessinatrice des Epées de verre 2/2

jeudi 10 mars 2011

Quels sont vos films que vous regardez en ce moment ?

Je ne lis pas de BD en ce moment, mais je vais beaucoup au cinéma. J’adore les films des frères Cohen, notamment « true grit » que j’ai été voir 2 fois. Un autres de mes réalisateurs favoris est Clint Eastwood, surtout le film « Gran Torino » que je ne me lasse pas de regarder, je crois l’avoir vu au moins vingt fois.

True-Grit-film-Coen-International-Poster-affiche-0_defaultbody

Comment procédez vous pour la réalisation d’une planche ?

Tout d’abord, je commence avec une séquence narrative de mes idées, puis je me lance dans la partie graphique par rapport à mes idées et ce que dit aussi Sylviane. Je fais une projection de l’architecture des paysages, de l’ambiance générale de l’histoire.

Une fois que l’ambiance est créée, j’imagine des personnages au sein de celle-ci afin qu’il y est une cohérence, une alchimie entre l’atmosphère rendue par mes paysages et mes personnages.

Une fois que mon univers et mes personnages sont imaginés, je dessine au feutre et surtout au pinceau.

cliquez sur les image pour les agrandir.

STUDIO-YAMA-E-SUOI-GENITORI_defaultbody

Comment se passe votre relation avec Sylviane Corgiat la scénariste ?

Nous avons un rapport très amical l’un envers l’autre, nous n’avons pas besoin de se parler beaucoup pour la réalisation des épées de verre. Son écriture inspire beaucoup ma fantaisie, mon imagination, et mes dessins l’inspirent aussi pour apporter de nouvelles idées au scénario. Il y a une certaine complémentarité.

Quels sont vos points fort et points faibles ?

L’anatomie des personnages est très difficile à réaliser, les muscles, créer le mouvement. Je dirais que mon point fort est ma capacité à vouloir m’améliorer en permanence.

STUDIO-DEL-PERSONAGGIO-DOLMON-2_defaultbody

Articlelaura-zuccheri_original_defaultbody
Tags : Interviews

Interview Laura Zucherri, dessinatrice des Epées de verre 1/2

jeudi 10 mars 2011

Comment êtes-vous devenue dessinatrice ?

Sans le savoir, je me suis mise au dessin naturellement, j’avais une très grande disposition au dessin depuis que je suis jeune. Je préparais inconsciemment les bases pour mon métier. Je projetais souvent sur papier des objets, m’inventais des histoires en les mettant en scène sur des croquis. Cependant, je n’ai aucune formation en dessin ni diplôme…une autodidacte.

STUDIO-DEL-PERSONAGGIO-DI-SURIAN_defaultbody

Quelle est votre façon de procéder lors de la création d’un dessin ?

Il y a différents niveaux dans mon travail. Je commence souvent par la transcription de quelque chose de réel en m’inspirant de différentes peintures, de scènes de cinéma, d’un livre. Ensuite, j’essaie de mélanger tout cela pour arriver à ce que je veux faire, et l’emmener dans mon univers.

1531979022_e704bded72_defaultbody

Quelles sont vos influences ?

D’un point de vue de la peinture, je dirais toute la peinture russe, américaine et espagnole de la fin du XIXe siècle. Pour le dessin, je dirais Moebius.

STUDIO-CITTa-KARELANE-3_defaultbody

Avez-vous des noms artistes en particulier ?

Pour les peintres russes, je pense à Ilya Repine, Ivan Chichkine, Isaac Levitan. En ce qui concerne les peintres espagnols j’aime beaucoup Joaquín Sorolla, et, pour les Américains je dirais Andrew Wyeth.

Quelles sont les premières BD que vous avez lues ?

Quand j’étais petite, je lisais beaucoup d’histoires d’Astérix, de Lucky luke, Mafalda de Quino, les histoires de Disney bien évidemment avec Mickey Mouse.

Mais ce qui m’a particulièrement marqué c’est le dessin de Mobieus, surtout dans Blueberry.

FIGLIO-DI-DIO_defaultbody

Tags : Interviews