Décastés
Photo de Igor Baranko

Dessinateur-scénariste

Igor Baranko ( scénariste, dessinateur )

Biographie :

1970 : Naissance d'Igor Baranko à Kiev, Ukraine.

À sept ans, il reçoit sa première BD : un petit album dans lequel un certain Grzegorz Rosinski (alors méconnu) illustre l'histoire de son pays, la Pologne. Il découvre également les Éthiopiques d'Hugo Pratt dans les pages du quotidien l'Humanité. La possibilité de raconter des histoires en dessins l'impressionne tellement qu'il décide de ne plus rien faire d'autre dans sa vie, ce qui ne s'avérera pas si simple.

Après des études aux Beaux-Arts de Kiev, Baranko subit deux années de service militaire : il apprend à marcher au pas et à détester toutes les armées du monde.

1990 : De retour de l'Armée Rouge, c'est avec contentement qu'il assiste à la déliquescence de l'URSS.

Le jeune Baranko part ensuite vers les régions bouddhistes de Sibérie (Buryatia, Tuva), à la recherche du sens de la vie. Mais le mauvais karma et le manque d'argent le clouent en chemin : il passe six mois dans un village au beau milieu du Tadjikistan, sans y trouver le sens de la vie (trop jeune, peut-être...). Finalement rentré en Ukraine, Igor y prend la mesure des espoirs déçus : le marasme économique a remplacé l'euphorie de l'indépendance.

Sûr de sa voie, Igor Baranko se bat pour percer dans le comics business occidental en envoyant par pelletées ses planches à des fanzines européens. Pas évident à l'époque pour un Ukrainien de décrocher ne serait-ce qu'un visa touristique pour l'Ouest, mais Baranko croit en sa bonne étoile.

1999 : Baranko gagne au loto, ce qui lui permet de s'établir chez les yankees. Reste pour cet artiste plutôt influencé par la BD européenne à trouver sa place au pays des super-héros.

2003 : Le premier volume de l'Empereur Océan, écrit et dessiné par Igor Baranko, paraît simultanément en Europe et aux États-Unis.
La même année sort L'Alliance, premier tome de la série E17: la Trilogie Ellis, dont le scénario est signé Jean-Pierre Dionnet.

Suivent Le Baiser du Serpent (2005), le premier tome de la série La Danse du temps, dont il est à la fois scénariste et dessinateur, et les deuxième et troisième tomes ("L'arme des démons" et "Les trois reines sans visages") sortent dans la foulée.
En 2008, il sort Maxym Osa, une aventure historique dans l'Ukraine du 17ème siècle.

En 2010 et 2011 paraissent chez Les Humanoïdes Associés les deux tomes de la nouvelle série de Baranko, Les Princesses égyptiennes. Avec ce dyptique historique empreint de mysticisme, l'ukrainien nous plonge dans l'Egypte Ancienne à travers les yeux de ses deux personnages féminins, filles de Ramses III.

Août 2011 : Igor Baranko reçoit le Diplôme UKRAINE-EUROPE, un prix annuel remis par le portail Ukraine-Europe.org à des talents ukrainiens qui, par leur travail, diffusent et popularisent la culture ukrainienne à l’étranger, et plus particulierement en Europe.

Albums parus chez Les Humanoïdes Associés :

La Danse du temps

Métal Hurlant Chronicles

Les Princesses Egyptiennes