Autoroute Sauvage T3

Dessinateur-auteur

Ivo Milazzo ( scénariste, dessinateur )

Biographie :

1947 : Naissance de Ivo Milazzo en Italie, à Tortona, Alessandria, le 20 juin 1947.

1971 : Il débute sa carrière en réalisant "L'Aveugle" pour la revue "Horror" et "Le pilotis" pour "Sorry". Par la suite, il dessine plusieurs épisodes de "Tarzan" pour les éditions "Cenisio" et collabore brièvement avec les éditions "Universo" et avec les éditions "Ediperiodici".

1974 : Avec le scénariste Giancarlo Berardi, avec lequel il travaille exclusivement en duo pendant les années qui suivent, il réalise la série "Western Ken Parker".

1977 : Sortie en kiosque du premier numéro  de "Ken Parker", d'abord édité par les éditions "Cepim". Milazzo, en plus d'être le dessinateur en titre,  a réalisé toutes les couvertures à l'aquarelle.

: Toujours avec Berardi, il crée la courte série de "Tiki", puis "Welcome to Springville", "L'homme des Philippines" pour la collection "Un homme une aventure", "Marvin le détective", "Tom's bar" et "Giuli Bai".

1988-1990 : Il réalise deux épisodes de "Nick Raider" sur des textes de Claudio Nizzi. C'est aussi lui qui a défini les caractères physiques de ce héros.

1997 : Il dessine l'épisode "Sang sur le Colorado", de la collection "Texoni". Il collabore également à la réalisation de onze épisodes de la série "Vent Magique".
Depuis cette année là, il est aussi titulaire de la chaire de langage et techniques de la bande dessinée de l'Académie des Beaux-arts de Carrare.

2006 : Il réalise les deux premiers volets de la nouvelle série "Le Maître Rouge", publiée dans la collection "Dédales" des Humanoïdes Associés , sur des textes d' Artibani . Un polar historique original dans le contexte d'une Italie conservatrice, au milieu d'intrigues de palais et de luttes de pouvoir.

: Nombreux sont les prix, dont des prix internationaux, qui lui ont été décernés en trente-cinq ans d'exercice de sa créativité : parmi ceux -ci, le dernier est le prix Il Galeppini, obteu à la Carrière de la ville de Chiavari.
En même temps, il s'emploie, épaulé par des centaines de sociétés travaillant dans le milieu de la BD, créateurs tout autant qu'entrepreneurs, à l'adoption d'un amendement de la loi n° 633 du 21 avril 1941 pour la Reconnaissance du Droit d'auteur. Cela parce qu'en Italie, depuis plus de 60 ans et encore aujourd'hui, la Bande-Dessinée n'a pas de système qui défende les ayants-droit de manière spécifique.