MasqueFudo
Photo de Luc Brunschwig

Scénariste

Luc Brunschwig ( scénariste )

Biographie :

3 septembre 1967 : Naissance de Luc Brunschwig à Belfort, France.

1989 : A l'occasion d'un carrefour de l'illustration du livre pour enfants, on lui présente Laurent Hirn, dessinateur en mal de scénariste. De cette rencontre naîtra trois ans plus tard Le Pouvoir des Innocents. Une chance: malgré un DUT de communication et de publicité, qui l'avait conduit tout droit dans une agence de pub, cet admirateur de Frank Miller, Alan Moore, Woody Allen, Spielberg, Hitchcock ou Capra rêvait depuis le CM1 de bande dessinée.

1995 : Les projets et les séries s'accumulent. Vauriens avec Cagniat, L'Esprit de Warren avec Servain, des albums collectifs pour Vents d'Ouest ou le Festival d'Audincourt.

1999 : Avec Cagniat, toujours, mais également Hirn et Raufflet, Luc Brunschwig signe Les Rues de Monplaisir, le premier volume d'Urban Games chez les Humanoïdes Associés.

2001 : La vallée des âmes tordues paraît: c'est le premier tome de la série Angus Powderhill, dessinée par Vincent Bailly.
Chez Dargaud, il publie une nouvelle série Mic mac Adam, avec André Benn aux pinceaux.

2002 :  Nouvelle série chez Dupuis, intitulée Makabi sur un dessin de Neuray .Dans ce monde de faux-semblants où les play-boys sont des tueurs, un comptable peut se transformer en héros : Makabi.

2005 :  Parution chez Futuropolis de la série Le sourire du Clown, une histoire qui traite des failles : celles des coeurs, celles des âmes et des sociétés qui les abritent. La polémique autour de cet album, qui traite d'un sujet brûlant d'actualité, ainsi que son succès, en font rapidement un scénariste phare de Futuro.

avril 2006 : Publication du premier episode de Après la guerre, dessiné par Martin . Petite réflexion sur un futur qui pourrait avoir quelques ressemblances avec notre présent. Jeu du pouvoir, manipulation de masse et déshumanisation sont au programme..
 

2006 : Toujours chez Futuropolis, publication d'un nouveau dyptique : La mémoire dans les poches mis en image par Le roux, une histoire intimiste sur les relations internes à une famille. Là encore, le succès est au rendez-vous.
En parallèle de ses nombreuses séries chez Futuro, il continue Angus Powerhill aux Humanos, dont la suite devrait paraître début 2007.

:  Brunschwig considère son écriture comme sombre, réaliste et essentiellement humaniste. Il essaie de donner à chaque personnage une véritable épaisseur et dans le meilleur des cas, une véritable profondeur. Le plus souvent, ses personnages sont victimes d'un passé trop lourd qu'ils essaient de comprendre.