Jaemon
Photo de Philippe Thirault

Écrivain, scénariste

Philippe Thirault

Site internet : http://philippethirault.free.fr/

Biographie

Bien que parisien de naissance, né d’un père chirurgien, c’est à Amiens (Somme) que Philippe Thirault passe la majeure partie de son enfance avant de quitter la région après bac pour intégrer Sciences-Po. Passionné d'Histoire, il découvre que l'enseignement dispensé rue Saint-Guillaume ne lui correspond pas et en sort finalement cinq ans plus tard sans diplôme. Atteint dès l’âge de sept ans par le virus de l’écriture, il noircit les blocs d’ordonnance de son père, puis, jeune adulte, écrit sans relâche des scénarios de bande dessinée, des pièces de théâtre et plusieurs dizaines de nouvelles, sans succès. Découragé, il se tourne alors dans un travail pour un institut de sondage durant près de dix ans avant de reprendre l’écriture, poussé par son épouse. Il voit publié en 1997 Lucy, Western Moderne son premier roman au Serpent à Plumes, édité par Tania Capron, (librement adapté en bandes dessinée avec Marc Malès en 2004). Suit Hémoglobine Blues en 1998 (rédigé en 1995, premier volume de la collection Noire de l’éditeur), Heureux les Imbéciles et enfin Speedway en 2000.


Remarqué par Sébastien Gnaedig, alors éditeur aux Humanoïdes Associés, qui l’associe aux dessinateurs Marc Riou et Mark Vigouroux, Thirault écrit la saga Miss, récit noir et violent en quatre volumes sur les tribulations d'un couple de tueurs à gages, Slim et Nola, lui noir, elle blanche, avec l’Amérique de la prohibition et de la ségrégation pour toile de fond. Les qualités de dialoguiste du scénariste et le graphisme novateur de ses deux dessinateurs, influencés par Milton Caniff, Frank Miller et Kevin O’Neil, en font un succès critique remarqué. En 2000, le premier opus de la série est présent dans la sélection Alph-Art Coup de Cœur au festival d’Angoulême. Mais l’accueil du public malgré le bouche à oreille reste réservé, et la série s’achève en 2002. Une version intégrale brochée (format TPB, noir et blanc) parait aux États-Unis au sein de feue la filiale américaine des Humanos (Humanoids Publishing) en 2002. Cette même version parait en couleur en Europe à l’été 2008.


En 2001, le scénariste signe chez le même éditeur un nouveau projet, Milles Visages, western fantastique en collaboration avec Marc Malès. Il suit son éditeur, Sébastien Gnaëdig, en 2003 aux éditions Dupuis et devient un des auteurs de la collection Empreintes nouvellement créée avec pas moins de trois séries (Lucy avec Malès en 2004, La fille du Yukon avec Radovic en 2005 et Le rêve de Jérusalem avec Lionel Marty en 2007) tout en poursuivant sa collaboration avec Les Humanoïdes Associés avec de nouveaux projets, l’un avec Christian Hojgaard dès 2004 pour la Meute de l’Enfer, l’autre avec un dessinateur américain, Butch Guice, pour Mandalay.


Parallèlement aux récits ayant un décor historique et une trame souvent fantastique allié à un dessin réaliste, il entame une collaboration avec son éditeur et ami Sebastien Gnaëdig qui devient dessinateur pour l’occasion, pour une succession de récits contemporains où le cynisme féroce l’emporte sur un cinglant humour noir, apportant un décalage avec le dessin “gros nez” et le minimalisme de son dessinateur. Deux Comix paraissent chez Le Cycliste, entre 1999 et 2000, Mes voisins sont formidables et Un bon plan de chez bon plan, complétés par une intégrale. Suivront Vider la Corbeille chez Rackham en 2003 et Une épaisse couche de sentiments chez Dupuis en 2006, fable féroce et épouvantablement juste du monde de l’entreprise. De même, il fait paraître en 2007 aux nouvelles Éditions Futuropolis Paroles de Tox - 12 Témoignages, dans la lignée de la collection Paroles de initiée par le Festival BD Boum de Blois habituellement écrite par Éric Corbeyran et éditée par Guy Delcourt. L’ouvrage, qui recueille les témoignages de toxicomanes reçoit entre autre la collaboration de François Bourgeon, Étienne Davodeau, Sylvain Savoïa, Sébastien Gnaedig et Emmanuel Moynot.


En 2009, Philippe Thirault publie chez deux nouveaux éditeurs : Delcourt et Dargaud. Pour Delcourt il scénarise l’ouvrage collectif « Les Enfants Sauvés » et l’adaptation du Père Goriot de Balzac (avec Thierry Lamy et Bruno Duhamel). Pour Dargaud, il co-scénarise la série de Steve Cuzor, O’Boys.

En 2010, publication de deux tomes du rêve de Jérusalem.

2011 voit le début de sa collaboration avec Alberto Pagliaro pour la série La Mano. Le 1er tome sort en février et s'intitule Montefiorino.

Philippe Thirault voue une admiration particulière à David Lynch et Stanley Kubrick pour le cinéma, et René Goscinny et Osamu Tezuka pour la Bande Dessinée.

Albums en librairie chez Les Humanoïdes Associés

Mandalay

Mille Visages

Miss

Partager