×
Carthago

Les dossiers Carthago

Univ-carthago_boximage

Bienvenue dans nos dossiers. Personnages, créatures, making of... vous trouverez ici les principales clés de l'univers Carthago. Bonne exploration !

Créatures

Le monstre du Loch Ness


Loch-ness-01_defaultbody

Origine :
Le Nessiteras Rhombopteryx, surnommé « Nessie », tire son origine du folklore écossais. Cette créature serait censée vivre dans les eaux du Loch Ness, dans les Highland, lieu d'où son nom est tiré.

Caractéristiques :
Parfois décrit comme un Serpent de Mer aux proportions phénoménales, parfois comme un spécimen vivant de plésiosaure, Nessie ne cesse de susciter le mystère et la fascination.

Bernard Heuvelmans, père de la cryptozoologie, suppose la persistance d'une espèce proche de l'otarie possédant un long cou, le Magalotaria longicollis. Il estime que cette créature n'est pas l'unique représentant de son espèce : tout autour du monde des témoignages évoquent la présence de monstres similaires dans les eaux de différents lacs. On retrouve ainsi un certain « Bownessie » dans le lac Windermere en Angleterre.

L'hypothèse la plus courante reste celle d'une espèce de plésiosaure ayant survécu jusqu'à nos jours dans les grottes sous-marines du Loch. Ces reptiles au long cou, comme le Thalassomédon, sembleraient correspondre aux descriptions faites par les témoins. Une théorie étayée par la découverte de coquillages fossilisés âgés de plus de 12 000 ans au fond du Loch prouvant que celui-ci était relié à la mer des millénaires avant notre ère.

Faits historiques :
La première expédition visant à rechercher des preuves concrètes de l'existence du Monstre du Loch Ness remonte à 1930. Depuis cette période, et la construction d'une route longeant le Loch, les témoignages ne cessent de se multiplier autour de cette attraction touristique qu'est devenu Nessie. Véritable symbole de l'Écosse, le Loch Ness est devenu un lieu incontournable du patrimoine national.

Pourtant les légendes à son sujet courent depuis de nombreux siècles. En 565 un moine irlandais du nom de saint Columba, aurait réussi à sauver l'un de ses disciples de l'attaque du Monstre alors qu'il tentait d'atteindre une chaloupe à la dérive dans le Loch.

Devant l'ampleur du phénomène, un bureau d'investigation uniquement dédié au Monstre du Loch Ness fut créé en 1961. S'il permis de révéler au grand jour divers canulars et photomontages, à ce jour le Loch Ness Phenomena Investigation Bureau n'a toujours pas trouver de preuves concrètes de l'existence d'une créature dans les profondeurs du Loch.

Reliques connues :
La « preuve » la plus connue de l'existence de Nessie est la photographie prise par Robert Kennet Wilson. Ce cliché fit le tour du monde avant d'être reconnu, en 1935, comme étant un montage photographique.

Plusieurs expéditions à bord de submersibles ont mis à jour des échos radar signalant la présence de créatures massives non identifiées. L'existence de cavernes sous-marines au fond du Loch permet de supposer la présence d'un écosystème propre.

Cryptides apparentées :
- Le Thalassomédon


>>> Retour aux créatures