×

Lou - Version Originale

Lou, la blondinette de la bande

8,50 €

Moko - Version Originale

Ready for the battle

8,50 €

Molly - Version Originale

La première fille Muttpop est jolie et fière, comme nous quoi !

37,00 €

Molly - Version Xtra Spicy Twilight

Molly dans une version inspirée par l'animation japonaise

40,00 €

Tequila - Version Originale 2.0

Il revient et il n'est toujours pas content

55,00 €

Show and Tell - le blog de Jerry Frissen

Le Blog de Jerry Frissen

Retrouvez le blog de Jerry sur le site de Muttpop : www.muttpop.com

Liste des billets

Mes aventures avec la justice belge 7

dimanche 27 septembre 2009

Dernier épisode de mes aventures avec la justice belge. Le service militaire d’abord. En lisant les papiers qu’on m’a remis à l’armée. Je comprends que je suis “proposé” inapte et non pas inapte. Ça veut dire que je dois encore être entendu par une commission qui statuera sur mon compte. Deux mois après avoir passé ces deux jours à l’armée, j’apprends en regardant les infos que la Belgique arrête définitivement le service militaire. Cette fois-ci plus de doutes, j’ai gagné. Je n’y pense même plus et quelques semaines plus tard, je reçois un télégramme –le seul de ma vie– me convoquant devant cette fameuse commission. L’armée belge doit être la seule organisation à encore utiliser un mode de communication comme les télégrammes. Je me rends à cette commission et je me retrouve face à un groupe de médecins militaires qui me disent qu’ils rejettent la proposition d’inaptitude, que je suis un simulateur et que je suis bon pour le service. Je leur demande quel service? Ils me répondent que ce n’est pas parce qu’il n’y a plus de service militaire que ça les dispense de faire leur travail. Je ne sais pas si vous vous rendez compte de l’absurdité de la situation. Je leur fais savoir que je n’ai pas grand chose à foutre de leur considérations sur leur travail et pour se venger, ils me font patienter quelques heures avant de me donner le document me libérant de toute obligation militaire et... mon chèque! Parce que, comme si la situation n’était pas assez stupide, j’ai été payé pour mes trois mois d’armée! Je me souviens que je riais dans ma voiture en rentrant chez moi. Revenons donc au premier crime, mon outrage public aux bonnes moeurs. Un ou deux ans plus tard, je refais une demande de passeport et... Ici, je suis tombé sur un flic compréhensif qui s’est occupé du désignalement et je n’ai plus été inquiété depuis.
Quand je pense à tout ça, comme cette semaine en écrivant ces posts, je n’ai aucun regret. Je suis même assez fier d’avoir vaincu tout seul l’armée belge –imaginez le temps qu’elle tiendrait face à de vrais ennemis. J’ai toujours considéré que je n’avais qu’une vie et que je n’allais pas en sacrifier une partie en faisant ce que je ne voulais pas faire. Pas question non plus de suivre les ordres de personne. Pas de regret non plus pour mon autre affaire. C’est vrai que c’est con d’écrire “la prochaine fois je t’envoie mon sperme” sur une enveloppe, mais personne ne devrait avoir d’ennuis pour être con. Savoir que j’ai été privé de liberté, même pour un court moment, à cause de ça n’a fait que confirmer ce que j’ai toujours pensé. Il y a trop de lois et il y a trop d’administrations. Les administrations sont dangereuses parce qu’elle ne respectent pas les gens pour qui elles devraient travailler. Dans un pays comme la Belgique, elles sont comme un cancer qui ronge lentement la démocratie. Il n’y a rien de pire qu’un petit fonctionnaire –surtout quand il est armé– qui abuse de son pouvoir. Je vais terminer en citant Patrick Henry: "'Give me Liberty, or give me Death'!" Bien sûr, cette phrase a été dite dans un tout autre contexte et ça peut sembler pompeux de citer ça pour mes petits ennuis dont je suis pour finir le responsable. Tant pis. On devrait toujours garder cette phrase en tête.

Mes-aventures-avec-la-justice-belge-7_defaultbody

Commentaires (15) Tags : Vie Privée