×

Lou - Version Originale

Lou, la blondinette de la bande

8,50 €

Moko - Version Originale

Ready for the battle

8,50 €

Molly - Version Originale

La première fille Muttpop est jolie et fière, comme nous quoi !

37,00 €

Molly - Version Xtra Spicy Twilight

Molly dans une version inspirée par l'animation japonaise

40,00 €

Tequila - Version Originale 2.0

Il revient et il n'est toujours pas content

55,00 €

Show and Tell - le blog de Jerry Frissen

Le Blog de Jerry Frissen

Retrouvez le blog de Jerry sur le site de Muttpop : www.muttpop.com

Liste des billets

La Jungle Nue

jeudi 16 décembre 2010

Bon, j'arrête de parler de Fabien. Reprenons le cours normal de ce blog, la recherche de pépites artistiques au plus profond de la zone z. Aujourd’hui, un chef d’oeuvre de Philip Jose Farmer, LA JUNGLE NUE en français et A FEAST UNKNOWN en version originale. Dans sa préface, Philip Jose Farmer explique qu’il connaît personnellement Tarzan et que ce dernier lui a confié ses mémoires, les vraies. Rien à voir avec ce que vous connaissez de Tarzan. LA JUNGLE NUE commence par une révélation, Tarzan est le fils de Jack l’éventreur. On le retrouve ensuite 70 ans plus tard devenu immortel et pourtant pris en chasse par Doc Savage qui a juré de le tuer. Tarzan est un homme singe et il se comporte comme tel, il est brutal, violent et sans considération pour ce qui l’entoure. Durant la course poursuite, il découvre que les femmes ne l’attirent plus et il ne connaît plus l’excitation sexuelle que durant le combat. Au plus le combat est violent, au plus fort est l’orgasme. Il est nu durant tout le livre et pour le combattre, Doc Savage se déshabille également. Il y a de longues descriptions sur le physique des deux surhommes et sur la taille inhumaine de leur sexe respectif. Le livre est très violent, on y torture et massacre allégrement. On y mange aussi pas mal de morceaux de viande humaine, particulièrement des testicules et des clitoris, qui sont –paraît-il– des mets de choix chez les cannibales. Philip Jose Farmer fait une analyse sans concessions de ce que pourrait être de véritables super-héros. C’est brillant et passionnant et vous devriez le lire. À noter que Richard Corben a fait la couverture de l’édition originale ainsi que quelques illustrations –çi dessous. Visiblement, le livre a dû le marquer parce que je pense qu’il s’en est beaucoup influencé pour son DEN. J’ai montré des couvertures des éditions françaises ici et .

La-Jungle-Nue_defaultbody
La-Jungle-Nue_1_defaultbody
La-Jungle-Nue_2_defaultbody

Commentaires (2) Tags : Doc Savage - Philip José Farmer - Richard Corben - Science-Fiction - Tarzan

Corben Underground

jeudi 14 octobre 2010

L’approche d’Halloween est le moment de l’année où il me faut parler de Corben. J’ai déjà dit –et redit– combien j’aimais son travail. J’aime tout ce qu’il a fait mais j’ai une affection particulière pour sa période underground (années 70). Voici quelques illustrations de ses comics de l’époque. Quand je vois ça, je pense que la mère de Corben a été enlevée et fécondée par des extraterrestres parce que je ne crois pas qu’un être humain puisse avoir ce genre d’imaginaire.

Corben-Underground_defaultbody
Corben-Underground_1_defaultbody
Corben-Underground_2_defaultbody
Corben-Underground_3_defaultbody
Corben-Underground_4_defaultbody
Corben-Underground_5_defaultbody

Commentaires (7) Tags : Les bandes dessinées des autres - Richard Corben

Halloween 2009 - Encore Richard Corben

jeudi 22 octobre 2009

Je continue avec Corben non seulement parce que c’est un génie et aussi parce que depuis que j’ai acheté DEN en 1978 –dans la librairie bruxelloises des frères Pasamonik– je n’ai jamais aimé un artiste plus que lui. Je crois que c’est lui qui m’a donné envie de faire de la bande dessinée. Corben est un alien, il vient d’ailleurs et n’a jamais rien fait comme les autres. Son art est tellement puissant et unique que peu se sont essayé à le copier et ceux qui ont essayé n’ont pas réussi. Chacune de ses illustrations, de ses pages me fait bouillir le cerveau. Voici une petite sélection de couvertures de comics qu’il a faites.

Halloween-2009-Encore-Richard-Corben_defaultbody
Halloween-2009-Encore-Richard-Corben_1_defaultbody
Halloween-2009-Encore-Richard-Corben_2_defaultbody
Halloween-2009-Encore-Richard-Corben_3_defaultbody
Halloween-2009-Encore-Richard-Corben_4_defaultbody
Halloween-2009-Encore-Richard-Corben_5_defaultbody

Commentaires (5) Tags : Bons Goûts - Horreur - Richard Corben

Halloween 2009 - Richard Corben

mercredi 21 octobre 2009

En bande dessinée, le maître absolu de l’horreur –et de beaucoup d’autres choses aussi– c’est évidement Richard Corben. Ça fait presque 45 ans qu’il fait des histoires d’horreurs comme personne. Il a maintenant 69 ans et il est toujours aussi bon et inspiré. J’ai même l’impression qu’il n’a jamais autant produit que ces dernières années. Récemment sont sortis chez MARVEL/MAX, deux recueils d'adaptations d’histoires de Edgard Allan Poe et HP Lovecraft. Le premier est fait avec le scénariste Rich Margopoulos et les adaptations sont plutôt “libres”, le second est –à mon humble avis– les meilleures adaptations de Lovecraft jamais faite –cinéma y compris. J’ai l’impression que c’est le seul a avoir saisi la poésie de l’horreur qu’avait développé Lovecraft. Les deux recueils viennent de ressortir dans un gros livre. Si vous aimez Corben où que vous voulez le découvrir, n’hésitez pas.

Halloween-2009-Richard-Corben_defaultbody
Halloween-2009-Richard-Corben_4_defaultbody
Halloween-2009-Richard-Corben_5_defaultbody

Commentaires (8) Tags : Bons Goûts - Vie Privée - Richard Corben

Richard Corben

mardi 16 décembre 2008

Je ne sais pas si j'en ai déjà parlé sur ce blog, mais je suis fan de Richard Corben. J'aime tout ce qu'il fait, j'ai son intégrale en français, en anglais et je continue à acheter tout ce qu'il produit. Il y a quelques années, quand je bossais encore aux HUMANOS, il a fait une histoire courte pour METAL HURLANT. J'étais donc en contact avec lui. Je lui ai demandé si je pouvais acheter une page de l'histoire. Il me répond que c'est OK, que je n'ai qu'à lui dire laquelle quand l'histoire sera terminée et que ça me coûtera $250. Je lui envoie donc un mail avec mon choix et demandant où envoyer le chèque. Pas de réponse. Je réessaye six mois plus tard. Pas de réponse non plus. Je décide de laisser tomber, n'ayant pas envie d'avoir une dispute avec –ce qui est pour moi– le plus grand auteur de BD vivant (à part bien sûr tous les gens avec qui je travaille). Plus d'un an plus tard, je reçois un mail de Corben qui me demande de lui rappeler quelle page je voulais. Je demande encore une fois où envoyer le chèque mais il me dit que c'est gratuit, il ajoute qu'il se demande vraiment pourquoi j'aime une page aussi moche... J'ai reçu la page quelques jours plus tard.

Richard-Corben_1_defaultbody

Commentaires (11) Tags : Bons Goûts - Bons Goûts - Richard Corben