×
L'Ange du Bizarre - le blog de Jean-Pierre Dionnet

Liste des billets

Roy Krenkel ce génie qui choisit de rester anonyme

dimanche 23 août 2009 par "Jean-Pierre Dionnet "

Il y eut dans les années 60/70 (je n’ai pas eu le temps de vérifier) une collection distribuée essentiellement dans les Monoprix, de comic books de super héros avec la couverture un peu rigide, qui contenaient de très jolies choses et qui s’appelait
« L’Eléphant Blanc ».

Il y avait entre autres une suite de « Prince Vaillant » due à un inconnu (à ce jour) tout à fait talentueuse, mais il y avait surtout « Le Voleur de Bagdad » d’après le film avec Steve Reeves, et tombant sur une interview assez ancienne de Georges Evans, le célèbre dessinateur des EC Comics. J’y apprends qu’il s’agit en fait d’une bande dessinée du plus célèbre inconnu de l’histoire des EC Comics, Roy Krenkel, auteur de sublimes dessins pour « Tarzan », qui ne travailla pratiquement jamais pour la bande dessinée. Gaines n’apprit que beaucoup plus tard qu’il lui devait les architectures fantastiques de Williamson ou de Frazetta, ainsi que la première page de la plus belle bande dessinée de Williamson « Food for Tough ». Il dit que s’il l’avait su, il l’aurait engagé.

Mais l’homme était anarchiste et préférait rester obscur. Il a, par contre, commis deux pages de bandes dessinées dont je vous ai déjà parlé je crois, dans les premiers numéros de « Creepy » et l’on pensait que c’était pratiquement tout. Or, Georges Evans dit que « Le Voleur de Bagdad » en question est entièrement dû à Roy Krenkel, qu’il s’est contenté d’encrer avec précision.