×
L'Ange du Bizarre - le blog de Jean-Pierre Dionnet

Liste des billets

Allen St John, again

lundi 21 décembre 2009 par "Jean-Pierre Dionnet "

Je vous ai déjà parlé de toutes les peintures de J. Allen St John, le grand illustrateur de « Tarzan », mais j’ai oublié de vous dire que chez le même éditeur, Vanguard Productions, qui décidément fait de l’excellent travail, il y a aussi un second volume (l’autre était consacré aux peintures) consacré aux dessins de J. Allen St John qui est le père fondateur de l’iconographie burroughsienne (Edgar Rice, pas William) dont on retrouvera des traces aussi bien chez Foster que chez Frazetta et Krenkel, et que ce recueil de dessins sur l’homme de la jungle est magique, avec des créatures improbables et une jungle définitivement paradis perdu et avec des hommes volants qui tout d’un coup semblent possibles.

AllenStJohnAgain2_defaultbody

Pour la petite histoire - je vous ai déjà parlé longuement du dessin, parfois charbonneux, parfois lavis expressif et parfois traité en hachures aussi simples que suggestives de Allen St John - je voudrais vous renvoyer à un autre livre mythologique en Amérique et peu connu en France, « Green Mansions » de Hudson (en français « Vertes Demeures »), ce grand voyageur devant l’éternel, donna un autre livre fondateur de la littérature populaire américaine, avec une jeune femme qui avait été élevée parmi les oiseaux ce qui n’est pas plus aberrant au bout du compte que les singes.

Il y a eu d’innombrables illustrateurs de « Vertes Demeures », je vous reparlerai bientôt de l’un d’eux, le formidable Kent Anderson.

Il y a en Amérique une vraie tradition « Green Mansions » et par exemple un film très étonnant réalisé par Mel Ferrer avec Anthony Perkins et son épouse Audrey Hepburn, qu’il faut voir absolument car il est aussi désarmant de naïveté que charmant.

On est du côté de Burroughs donc, mais on est aussi dans une grande histoire d’amour et dans un délirium doux : cette fille qui siffle comme un oiseau, fait presque penser à Saint Exupery et au Petit Prince.

C’est une lecture obligatoire pour tous les américains, et en France, bizarrement, un grand livre ignoré, même s’il est reparu plusieurs fois.

AllenStJohnAgain1_defaultbody
AllenStJohnAgain3_defaultbody