×

Le Blog des Humanos

HU-1000px_1_boximage

Des infos sur l'actualité des Humanoïdes Associés.

Liste des billets

Métal Hurlant : la série (3/4)

mercredi 15 septembre 2010

Le concept de la série

Une chose est claire, Métal Hurlant est un puit sans fond d’histoires fantastiques et pas uniquement tournées vers la Science Fiction. De tout temps, les histoires publiées ont puisé leur inspiration aux confins des imaginaires, parcourant les mondes, nous faisant voyager et changer d’univers aussi facilement qu’on le ferait en tournant les pages du catalogue d’un éditeur de jeux de rôles : univers de Science-fiction, Médiévaux Fantastiques, d’Horreurs, Uchroniques et je ne sais quelle autre monde parallèle. Il n’y a jamais eu pour frontière au Métal, que celle de l’imaginaire de ses créateurs. WE prod devrait donc pouvoir trouver dans ses pages de quoi satisfaire sa faim en matière de scénarios et de story-board.

Pour ce qui est de la série en elle-même, le concept semble assez proche de ce qu’on a pu connaître par le passé avec la série les contes de la crypte. Vous vous souvenez ? Cette série où une espèce de zombie cynique nous présentait de petites histoires qui avaient pour habitudes de finir mal. La série semble prévue en anthologies de un à deux épisodes selon leur durée. Chacun d’entre eux devrait tenir dans un format de 26 minutes. Le Métal Hurlant, résidu d’une planète morte, statue déifiée par la civilisation Humghars (C.F Métal Hurlant 134) condamnée à errer dans le cosmos sera de la partie. Médiateur, présentateur des épisodes, dieu pathétique tombé en disgrâce, sombre témoin des histoires qu’il contemple, le Métal sera bien évidemment le personnage récurrent de la série.

Metalhurlant_defaultbody

La saison un devrait être constituée de six épisodes. Afin de tenter de séduire les décideurs et les publics étrangers, anglo-saxons en tête, WE Prod a pris le parti de tourner chacun des épisodes non seulement en français, mais aussi en anglais. Peut-être aussi un moyen de parvenir au bout du chemin en contournant, le cas échéant, la frilosité des décideurs hexagonaux. Car pour l’instant, tout cela n’est qu’un projet. Les deux premières histoires qui ont dores et déjà été tournées et rassemblées en un épisode pilote sont là pour servir de tête de gondole et attirer les financements. Sans financement, pas de Métal Hurlant et franchement, pour avoir vu un épisode, ce serait dommage de s’en priver.

Tags : métal hurlant