×
Carthago

Le Blog des Humanos

HU-1000px_1_boximage

Des infos sur l'actualité des Humanoïdes Associés.

Liste des billets

Bob Fingerman nous parle de Petites Cervelles

mardi 15 juillet 2014

Petites Cervelles arrive en librairie ! A cette occasion, Mister Bob Fingerman a répondu à nos questions.

Bob-lightbox-web_1_defaultbody

© 2014 Bob Fingerman

Présentez-nous Petites Cervelles !

Petites Cervelles est probablement le livre le plus "High-concept" que j'ai jamais fait, dans le jargon Hollywoodien, ça veut dire "résumable en quelques mots." En gros ce livre, c'est le croisement de Little Rascals (NDLR : Les Chenapans, film américain, 1994) et Dawn of the Dead (NDLR : film de George Romero, 1978). Gamins versus zombies.

Je ne sais plus trop comment l'idée est venue. Je pense qu'il m'est apparu qu'écrire une histoire vraiment gore avec des zombies et des gamins était quelque chose d'absolument irréalisable en film, une bande dessinée au contraire, sert parfaitement le scénario. Mais je l'avoue, j'ai toujours souhaité utiliser ce livre pour en faire un pitch de jeu-vidéo. J'espère toujours pouvoir le faire. Je pense que le jeu-vidéo est aujourd'hui le seul domaine du divertissement à gros budget où il existe encore un peu d'anarchie. Ça serait tout à fait possible d'avoir un jeu avec des gamins jurant et butant des zombies. Un jeu d'horreur et de survie sympa quoi.

Dans quelle mesure vous êtes vous inspirés de vos souvenirs d’école et de vos camarades ?

Dans une très large mesure. Ce livre est étrangement autobiographique dans son apparence, la conception des personnages et même certains noms des enseignants. L'une des raisons pour lesquelles j'ai situé le récit en 1974 (outre le fait qu'il n'y ait pas de portables) était de mettre en scène mon moi de 9 ans en leader avec certains de mes camarades.

Bobby_defaultbody

Si un seul devait survivre quel personnage sauveriez-vous ? Et si une telle épidémie arrivait réellement quel serait votre plan de survie?

Bobby bien sûr, ou Travis. Travis est le plus débrouillard, je pense. Par contre moi, je ne pense pas que je survivrai très longtemps. Et sans vouloir être glauque ni défaitiste, si ça arrivait pour de vrai, je ne suis pas sûr de vouloir survivre. Tu voudrais toi ?

Avez-vous déjà envisagé d'écrire une suite à cet album ?

J'avais l'intention d'écrire une suite, mais l'occasion ne s'est jamais présentée. Elle devait se passer en hiver, et aurait été beaucoup plus sombre. Toujours drôle, mais plus angoissante.

Quelles sont pour vous les références en matière de zombies ?

Mes références sont surtout des films en fait. J'aime les films de zombies. Pas mal de bons films et quelques mauvais aussi. Pour une raison obscure, les zombies m'ont toujours fasciné. Mais le travail de George Romero est, bien sûr ma source d'inspiration numéro un. Après tout, c'est à lui qu'on doit tout ça.

J'ai d'ailleurs une anecdote à ce sujet : J'ai dédié l'édition américaine à un vieil ami de lycée, Charlie, qui avait eu le courage d'aller voir Dawn of the Dead au cinéma. A l'époque, il venait juste de sortir. On était des gamins. Le film n'était même pas censuré, ce qui est tout simplement impensable, du coup ça le rendait plus attrayant et plus effrayant à la fois. C'était vraiment "couillu" de la part de Charlie d'aller le voir. Il m'avait tout raconté après, ça m’avait passionné mais j'avais trop peur pour y aller moi-même. Quoi qu'il en soit, je lui ai dédié le livre, en espérant qu'il le verrait. Nous avions perdu contact juste après le lycée. J'espérais qu'il lisait toujours des bandes dessinées. Il s'est avéré que oui, il a lu mon livre, vu la dédicace et après près de 30 ans il a repris contact avec moi. C'est ça qui est cool.

Zombies_defaultbody

Et pour finir, y a-t-il des projets dont vous voulez nous parler ?

Oui ! Le deuxième tome de Minimum Wage paraîtra en Janvier 2015 en France, il compilera les nouveaux chapitres sur lesquels je travaille actuellement. Ce sera ma première "vraie" nouveauté publiée par les Humanos. C'est très excitant !

Tags : Interviews