×
Ignited

Le Blog des Humanos

HU-1000px_1_boximage

Des infos sur l'actualité des Humanoïdes Associés.

Liste des billets

Interview de Milan Jovanovic au sujet de Carthago T5

lundi 22 août 2016

Milan Jovanovic signe avec La Cité de Platon sa dernière contribution à la série Carthago. Il revient avec nous sur la réalisation de ce cinquième tome.

Car_defaultbody

Finalement, qu'avez-vous le plus apprécié dessiner et qu'est-ce qui vous a donné le plus de difficultés dans ce cinquième tome ?

L'exotisme de l'univers Carthago a toujours été ce qui m'a le plus attiré dans la série. Ainsi, la découverte de la cité de Platon, l'attaque de bateau par les requins, la grotte des Aborigènes et surtout la confrontation de Susan et du Mégalodon ont été mes séquences préférées dans ce cinquième tome.

Il s'agit de mon troisième album sur la série donc je me suis senti à l'aise. Mais comme toujours, ce qui m'a pris le plus de temps et d'efforts ont été les moments de tendresse entre les personnages, leurs émotions et expressions, entre les grandes scènes d'action.

Pour la cité engloutie : quelles ont été vos sources d'inspiration ?

Cart_defaultbody

J'ai essayé de créer un mélange crédible entre les représentations variées de l'Atlantide, les ruines de Yonaguni et la ville submergée de Héracléion, mais je me suis aussi inspiré de l'architecture de la civilisation minoenne... J'ai utilisé des pièces variés pour bâtir mon interprétation de l'Atlantide comme le précurseur de toutes ces civilisations.

Les nombreuses références à l'Histoire que l'on retrouve dans Carthago sont toujours intéressantes et amusantes à dessiner. Avec chaque album j'ai appris beaucoup de choses !

Pourquoi ce choix d'arrêter la série et quand aurons-nous le plaisir de te retrouver ?

Ca_defaultbody

Le cinquième tome restera marqué par la difficile décision de me retirer de la série et mon tiraillement autour de ce dilemme. J'aime l'univers, les personnages et la collaboration avec Christophe, et l'équipe entière est amicale et efficace. Mais l'envie de faire de la bande dessinée historique, le genre avec lequel j'ai commencé, m'a poussé vers d'autres chemins. Si l'exotisme de Carthago m'a fortement inspiré, c'est le coté scientifique et surtout l'aspect technologique qui m'a toujours fait douter. Comme Christophe l'a dit une fois, je suis "l'amateur de pierres anciennes", plutôt attiré par le passé que par la technologie moderne.

Pour l'instant je prépare deux dossiers, un projet historique autour de la Guerre de Succession de Bretagne, à l'époque de la guerre de cent ans. L'autre se déroule en Guyane française dans une structure pénitentiaire. Ce n'est pas strictement un récit sur la prison mais plutôt une aventure exotique, une difficile histoire d'amour. Mais nous savons tous l'état précaire du marché et c'est impossible de savoir maintenant si un de ces projets va être acceptés par un éditeur, ou si je ferai quelque chose d'autre après tout ça. Donc, ce que va donner mon prochain album, même moi je ne peux pas le dire pour l'instant. 

Tags : Interviews