×
Arzach

Le Blog des Humanos

HU-1000px_1_boximage

Des infos sur l'actualité des Humanoïdes Associés.

Liste des billets

Interview Silvio Camboni pour Les Mondes Cachés T2

jeudi 27 octobre 2016

Mc18_defaultbody

De quoi vous êtes vous inspirés pour dessiner les costumes de la Confrérie ?

Il y a plein de référence de ce genre, à partir de Neo dans Matrix, juste pour faire un exemple plus ou moins moderne. Mais l'archétype de l'"homme noir", mystérieux et méchant, est tellement diffusé qu'il fallait juste regarder dans mes peurs et souvenirs d'enfance...


Beaucoup de scènes ont lieu dans Paris et dans des musées parisiens. Comment vous êtes vous documenté pour faire les décors de ces scènes? 

Mc26_1_defaultbody

J'aime bien les musées parisiens, je les visite à chaque fois que je vais à paris. Mais là, je dois avouer que je n'avais jamais visité ni le Quai Branly, ni le Musée d'Histoire naturelle: j'ai donc utilisé une merveille de la modernité, je ne sais pas si vous la connaissez: Google! En fait, avec google c'est tellement facile de trouver des images et documentation sur n'importe quel sujet, que je n'arrive même pas à imaginer de pouvoir faire sans… pour être totalement honnête, je me souviens très bien de l'époque où personne n'avait internet: c'était l'enfer, mais on y arrivait quand même.

Quel plaisir avez-vous tiré du dessin de ces lieux ?

C'est toujours un défi et un plaisir devoir dessiner un lieu existant et connu: il faut être cohérent avec notre univers graphique, mais il faut aussi être capable de rendre reconnaissable et intéressant le lieu. Donc c'est difficile, et quand on y arrive c'est un plaisir.

Existe-t-il une créature fantastique de Gargouilles ou des Mondes cachés que vous préférez dessiner ?
Toutes, ou presque. Mais j'ai adoré Peur, la créature fantastique qu'on a dans le Tome 1, L'arbre-forêt : il est terrifiant, élégant, beau, magnifique. Et c'est pour ça que à été super compliqué de l'inventer et de le dessiner.

Capture-d-écran-2016-10-05-à-12-41-17_defaultbody

Ecoutez-vous de la musique en dessinant cet album? Si oui, quel genre?

Ça dépend : pendant la création, donc les story-boards, je ne peux rien écouter car je dois être concentré à fond sur mon travail ; après, dans la mise au propre et toute la partie "technique" de la réalisation du livre, j'écoute tout simplement la radio : musique, news, et tout ça. Je n'écoute presque jamais ma musique pendant le travail parce que, comme je l'aime beaucoup, je la trouve distrayante...

Tags : Interviews