×
Sirènes et vikings 2

Soumettre un projet

PROPOSER UN PROJET CHEZ LES HUMANOÏDES ASSOCIÉS : MODE D’EMPLOI


Une seule adresse : editorial@humano.com

Un seul format : un PDF light

Et si vous n’avez aucune pitié pour les arbres, il reste le courrier :

LES HUMANOÏDES ASSOCIÉS, Comité de lecture 
24 avenue Philippe-Auguste – 75011 Paris.

Nous lisons le français et l’anglais.


SI VOUS ÊTES SCÉNARISTE :

Nous cherchons des histoires bouclées de 50 à 120 planches, dans tous les genres de l’imaginaire ; science-fiction, fantastique ou fantasy, aventures contemporaines. Votre histoire devra comporter au moins une héroïne et de façon plus générale des personnages forts et identifiants — des personnages ordinaires à qui il arrive des histoires extraordinaires — et devra toucher le cœur autant qu’enflammer l’imagination.

En ce moment, nous aimons plutôt lire des récits d’anticipation sur notre petite planète plutôt que des sagas de space-opera, et plutôt des thrillers contemporains que des polars avec des vamps et des détectives alcooliques. On nous propose assez rarement des sujets de fantasy originaux, et c’est dommage.

N’envoyez pas : des séries nécessitant l’édition de 4 à 10 volumes ; des fictions historiques ; des projets d’humour ; votre liste de cadeaux de Noël.

Présentation du dossier : un pitch, c’est-à-dire l’énoncé du concept ou du principe en quelques lignes, jusqu’à deux pages maximum. Si cela retient notre attention, nous vous contacterons pour vous demander votre synopsis, c’est-à-dire l’histoire racontée du point du vue du ou des personnages, dans son déroulement chronologique et jusqu’à son dénouement. Soit au maximum 15 pages.

Bien sûr si vous vous angoissez en vous demandant si le pitch que vous n’êtes pas habitué à rédiger « vendra » bien votre projet, alors envoyez aussi un texte plus long, nous le lirons.

N’oubliez pas : de porter vos coordonnées sur le projet lui-même ; de numéroter vos pages s’il y en a plus de deux ; de joindre un court CV.

N’envoyez pas : un scénario découpé dialogué de 120 planches ; votre roman inédit de 350 pages dont tout le monde vous dit que ça ferait une super bande dessinée ; une histoire vraie copiée-collée depuis Wikipédia.

Si aucun dessinateur n’est associé au projet : aucun problème, nous vous lisons quand même.


SI VOUS ÊTES DESSINATEUR OU DESSINATRICE :

Si vous avez un projet de récit, voyez ci-dessus et ajoutez dans l’idéal des études de personnages et quelques planches comportant leur crayonné et le résultat finalisé. L’encrage noir et blanc est suffisant à ce stade, sauf bien sûr si vous travaillez en couleurs directes ou si vous êtes votre propre coloriste.

N’oubliez pas : de porter vos coordonnées sur le projet lui-même ; de joindre un court CV dans lequel vous préciserez votre date de naissance.

Si vous n’avez pas de projet de récit, mais souhaitez au contraire rechercher un scénario sur lequel travailler, envoyez vos travaux ou un échantillon, en précisant sur quel genre ou style porte votre recherche. 

Nous ne tiendrons pas compte des dossiers qui ne comportent que des illustrations et pas, au moins, quelques planches.


SI VOUS ÊTES COLORISTE :

Vous savez quoi faire. Nous ne pensons pas qu'il soit utile de vous dire de nous envoyer des échantillons de votre travail sans oublier vos coordonnées complètes et la liste de vos réalisations, merci !


LA RÉPONSE QUE VOUS RECEVREZ :

Autant que possible bien sûr, nous répondons vite et de façon personnalisée. Nous nous exprimons uniquement sur le potentiel d’accueil par notre marque et ne donnons pas de jugement sur la valeur intrinsèque du projet s’il ne nous concerne pas. Ne nous en voulez pas donc si la tournure de nos réponses vous semble un peu lapidaire, du type « pas pour nous, nous n’éditons pas de collection jeunesse » ou « pas pour nous, nous n’éditons plus de récits historiques ». Cherchez plutôt d’autres éditeurs. Si la réponse comporte un signe d’encouragement, n’hésitez pas à squatter notre boîte mail avec de nouveaux projets. Par contre, inutile d’envoyer le même projet à plusieurs mois d’intervalle en comptant sur l’amnésie de nos éditeurs : nous enregistrons chaque projet déposé et nous le retrouverons donc…

À bientôt.