×

Lou - Version Originale

Lou, la blondinette de la bande

8,50 €

Moko - Version Originale

Ready for the battle

8,50 €

Molly - Version Originale

La première fille Muttpop est jolie et fière, comme nous quoi !

37,00 €

Molly - Version Xtra Spicy Twilight

Molly dans une version inspirée par l'animation japonaise

40,00 €

Tequila - Version Originale 2.0

Il revient et il n'est toujours pas content

55,00 €

Show and Tell - le blog de Jerry Frissen

Le Blog de Jerry Frissen

Retrouvez le blog de Jerry sur le site de Muttpop : www.muttpop.com

Liste des billets

Halloween 2009 - Lucio Fulci

dimanche 18 octobre 2009

Comme on s’approche tout doucement d’Halloween, je vais faire quelques posts sur une de me plus grandes passions: l’horreur –la fausse, pas la vraie. C’est en 1979 que ça a vraiment commencé pour moi. Je ne sais pas pourquoi, mais il FALLAIT que je voie des films d’horreurs. Malheureusement, ils étaient tous interdits aux moins de seize ans et j’en avais quinze. Après m’être vu refusé l’entrée de plusieurs cinémas, j’ai mis au point une ruse parfaite: venir au cinéma avec un casque de moto. Comme il fallait seize ans pour rouler à moto, j’avais forcément l'âge de voir les films que je voulais voir. C’était d’une naïveté consternante, mais ça marchait. J’achetais mon ticket le casque sous le bras et personne ne m’a plus jamais demandé mon âge. Je me souviens que je faisais même la tête de quelqu’un de seize ans. Ne me demandez pas quelle est la différence entre la tête qu’on a à seize ans et à quinze, mais à l’époque ça m’avait semblé évident. Mais je m’égare. C’est à quinze ans que j’ai vu une série de films qui m’ont marqué et que je continue à aimer qu’ils soit bons ou mauvais, SQUIRM, DRACULA (celui avec Frank Langella), THE BROOD, DAWN OF THE DEAD, JAWS II, PHANTASM, ALIEN et de nombreux autres comme l’incroyable ZOMBIES FLESH EATERS du phénoménal Lucio Fulci. J’en avais déjà parlé mais tant pis. Lucio Fulci était un réalisateur Italien qui avait fait plus de trente films avant de faire son premier film gore à 52 ans. Entre 1979 et 1981, il a fait cinq films d’horreurs magnifiques dont le ZOMBIES FLESH EATERS qui m’a tant marqué. C’est un film d’exploitation destiné à surfer sur la vague de succès du DAWN OF THE DEAD de Romero. Mais, en plus de faire son travail de film d’exploitation, Fulci s’est révélé être un véritable maître de la pourriture. Je crois que je n’ai jamais vu quelqu’un filmer le pourri avec autant de fascination. C’est d’ailleurs un thème qui va revenir dans certains autres de ces films. Si vous n’avez jamais vu ZOMBIES FLESH EATERS, vous devriez.

Halloween-1_1_defaultbody
Halloween-1_2_defaultbody
Halloween-1_5_defaultbody

Commentaires (6) Tags : Bons Goûts - Horreur - Vie Privée - Film - Lucio Fulci