×

Lou - Version Originale

Lou, la blondinette de la bande

8,50 €

Moko - Version Originale

Ready for the battle

8,50 €

Molly - Version Originale

La première fille Muttpop est jolie et fière, comme nous quoi !

37,00 €

Molly - Version Xtra Spicy Twilight

Molly dans une version inspirée par l'animation japonaise

40,00 €

Tequila - Version Originale 2.0

Il revient et il n'est toujours pas content

55,00 €

Show and Tell - le blog de Jerry Frissen

Le Blog de Jerry Frissen

Retrouvez le blog de Jerry sur le site de Muttpop : www.muttpop.com

Liste des billets

Ronnie Biggs

samedi 22 mars 2008

En 1980, Julian Temple réalisait THE GREAT ROCK'N'ROLL SWINDLE avec ce qui restait des SEX PISTOLS, Paul Cook, Steve Jones et ce qui restait de Sid Vicious. La théorie derrière le film était un des concepts de Malcolm McLaren: "Tout le monde peut-être un SEX PISTOLS." Deux fois dans le film, ils ont poussé la théorie assez loin, la première fois en faisant apparaitre dans le film, Martin Bormann, un ancien nazi et bras droit d'Hitler (on découvrira plus tard qu'il s'agissait en fait d'un acteur américain, James Jeter). La deuxième fois, ils font chanter Ronnie Biggs, le vrai cette fois. Ronnie Biggs était un des membres du gang qui ont fait le coup "du train postal" en Angleterre au début des années 60. Il a fait deux ans de prison puis s'est échappé, a vécu un peu partout dans le monde. C'est au Brésil que les SEX PISTOLS l'ont retrouvé et convaincu de chanter deux chansons. Ronnie Biggs a fait quelques "coups" comme ça avant de se rendre et rentrer en Angleterre. Il est à nouveau en prison où il est en train de mourir lentement. Voici un extrait de THE GREAT ROCK'N'ROLL SWINDLE.

Ronnie-Biggs_2_defaultbody

Commentaires (7) Tags : Bons Goûts - Zone Z - Punk Rock - Punk-Rock