×

Lou - Version Originale

Lou, la blondinette de la bande

8,50 €

Moko - Version Originale

Ready for the battle

8,50 €

Molly - Version Originale

La première fille Muttpop est jolie et fière, comme nous quoi !

37,00 €

Molly - Version Xtra Spicy Twilight

Molly dans une version inspirée par l'animation japonaise

40,00 €

Tequila - Version Originale 2.0

Il revient et il n'est toujours pas content

55,00 €

Show and Tell - le blog de Jerry Frissen

Le Blog de Jerry Frissen

Retrouvez le blog de Jerry sur le site de Muttpop : www.muttpop.com

Liste des billets

Les Gros Cons Mauviettes

dimanche 20 mars 2011

Hier, je lisais un article sur la frénésie de certains habitants de LA à se protéger contre le nuage radioactif venu du Japon. Les pastilles d'iode s'arrachent ainsi que les masques à gaz et les machettes... Les pastilles d'iode, je peux comprendre. Mais il semble que les masques à gaz que l'on peut trouver dans le commerce utilisent des filtres périmés depuis pas loin de 20 ans. Mais ça ne les empêche pas de se vendre en masse. Plus étrange encore est la vente de machettes. Je ne suis pas contre les machettes, bien sûr. Je pense même que quitte à posséder des armes, autant avoir une machette ou une masse d'arme, ou même un gourdin. Plutôt que de tirer sur quelqu'un de loin, ils feraient mieux d'aller se battre au corps à corps, à la moyenâgeuse. Mais que faire d'une machette face à un nuage radioactif? À mon avis, ils doivent penser que les victimes vont se transformer en zombies fluorescents et qu'il va falloir séparer leurs membres de leur corps pour tuer les particules radioactives, ou quelque chose comme ça. Bill Maher –mon idole– disait qu'en général dans ce pays, on devait choisir entre les gros cons de droite et les mauviettes de gauche. LA vient d'inventer les gros cons mauviettes.

Les-Gros-Cons-Mauviettes_defaultbody

Commentaires (4) Tags : Americana - Bill Maher

Yeehaw! (2)

vendredi 18 février 2011

La seconde constatation sur les habitants du désert, c’est que, question loisirs, en plus d’aimer les armes, ils aiment aussi les moteurs –je ne critique pas, j’aime bien aussi. Même les armes, en fait, ça ne me dérange pas. Mais je m'égare, voici donc quelques images des véhicules –deux ou quatre roues– qu’on croise dans le désert.

Yeehaw-2_defaultbody
Yeehaw-2_1_defaultbody
Yeehaw-2_2_defaultbody
Yeehaw-2_3_defaultbody
Yeehaw-2_4_defaultbody
Yeehaw-2_5_defaultbody

Commentaires (6) Tags : Americana - Désert

Yeehaw!

jeudi 17 février 2011

Dans le désert, il y a –parmi d’autres mystères– des tas de petites cabanes dont 50 % d’entre-elles semblent abandonnées. Je me suis arrêté dans celle-ci ce weekend, parce qu’elle était en haut d’une colline et que la vue de là était particulièrement belle. Souvent, je me demande ce que font les gens qui vivent dans le désert. En visitant les restes de cette cabane, j’ai eu un début de réponse. En tout cas en ce qui concerne leurs loisirs. En regardant au sol, je me suis rendu compte qu’il y avait des centaines, des milliers de cartouches de tous les calibres. Je ne sais pas sur quoi –ou sur qui– ils tirent mais, putain, ils tirent! J’en ai ramené une poignée comme souvenir.

Yeehaw_defaultbody
Yeehaw_1_defaultbody
Yeehaw_2_defaultbody
Yeehaw_3_defaultbody
Yeehaw_4_defaultbody
Yeehaw_5_defaultbody

Commentaires (4) Tags : Americana - Désert

Kendrick Bangs Kellogg

mardi 25 janvier 2011

Dans le but honteux de faire encore un peu de promotion pour mon nouveau blog, voici quelques images de la maison la plus mystérieuse que j’ai vue. Cachée entre deux collines de rochers, au bout d’une rue de la ville de Joshua Tree, cette construction n’est malheureusement pas l’oeuvre d’extraterrestres mais de l’architecte américain Kendrick Bangs Kellogg qui voulait que la maison soir complètement intégrée dans le paysage. La maison est habitée par la peintre Bev Doolittle. J’aime particulièrement la grille de l’entrée qui ressemble à un squelette de dinosaure.

Kendrick-Bangs-Kellogg_defaultbody
Kendrick-Bangs-Kellogg_1_defaultbody
Kendrick-Bangs-Kellogg_2_defaultbody
Kendrick-Bangs-Kellogg_3_defaultbody
Tags : Americana - Désert - Kendrick Bangs Kellogg

Funhouse II

mardi 26 octobre 2010

Vous vous souvenez de ces films d’horreurs qui commencent ou qui se passent chez les forains? Hier, je suis passé devant une fête foraine et je m’y suis arrêté. C’était vraiment parfait, ou presque. Le temps orageux, l’endroit presque désert, les forains qui tiraient la gueule, les décorations hideuses et mon début de grippe. Il ne manquait qu’un couple qui baise derrière une tente et un type qui mange des poules vivantes ou qui s’enfonce des clous dans le nez pour que ce soit absolument parfait. La fête foraine est ma nouvelle passion.

Funhouse-II_defaultbody
Funhouse-II_1_defaultbody
Funhouse-II_2_defaultbody
Funhouse-II_3_defaultbody
Funhouse-II_4_defaultbody
Funhouse-II_5_defaultbody

Commentaires (6) Tags : Americana - Vie Privée

Los Angeles

dimanche 5 septembre 2010

Marrant tout ce qu'on peut faire avec iPhoto. Sauf bien sûr retirer les taches de doigts sur l'objectif.

Los-Angeles_defaultbody
Los-Angeles_1_defaultbody
Los-Angeles_2_defaultbody
Los-Angeles_3_defaultbody
Los-Angeles_4_defaultbody
Los-Angeles_5_defaultbody

Commentaires (6) Tags : Americana

Pioneertown

mercredi 1 septembre 2010

Pour faire une –vague– suite au post d’hier, voici quelques images de Pioneertown, à l’entrée de laquelle, la photo d’hier a été prise. Pioneertown est une aberration. La ville a été construite dans les années quarante pour y tourner des westerns et pour que les acteurs puissent y habiter durant le tournage. La ville a été abandonnée par Hollywood et est devenue une vraie ville. Les décors sont devenus authentiques et il y a maintenant 350 habitants. Pour peu qu’on passe les images en sépia, on se retrouve dans un western.

Pioneertown_defaultbody
Pioneertown_1_defaultbody
Pioneertown_2_defaultbody
Pioneertown_3_defaultbody
Pioneertown_4_defaultbody
Pioneertown_5_defaultbody

Commentaires (2) Tags : Americana - Désert - Western

Pour une nouvelle rationalité 3

lundi 30 août 2010

Le monde est encore plus petit que je ne l’imaginais. Beaucoup plus petit. La semaine dernière, j’étais dans le désert Mojave, sur une route perdue entre deux villes minuscules. Je n’y ai pas croisé la moindre voiture. Pourtant, à la sortie d’un tournant, je prenais cette photo. Ce sont les seuls être vivants aperçus durant une heure. Ce matin, sur le facebook de William Stout, un illustrateur de génie dont je parlerai bientôt, je trouve cette autre photo... Des coïncidences comme ça, moi, ça me troue le cul.

Pour-une-nouvelle-rationalite-3_defaultbody
Pour-une-nouvelle-rationalite-3_1_defaultbody

Commentaires (11) Tags : Americana - Vie Privée - Désert - Nouvelle Rationalité