×
L'Ange du Bizarre - le blog de Jean-Pierre Dionnet

Liste des billets

SHIELD

mardi 5 octobre 2010 par "Jean-Pierre Dionnet "

                                                               Couv-Shield_defaultbody

« Shield » paru chez Marvel a fait sensation puisque dans cette période les comic books se vendent de moins en moins et où les tirages ne font que s’amoindrir, il a été épuisé en deux jours.

 

Bientôt le comic book mourra et il n’y aura plus que des « trades », des recueils. C’est comme ça.

 

Mais d’un autre côté un grand nombre de comic books paraît désormais simultanément,  remaniés, sur internet, sur votre iPhone, sur votre iPad, ou sur votre ordinateur.

 

Cela n’a absolument rien à voir avec Nick Fury et ses commandos hurleurs du début, ça n’a pas grand chose à voir avec la grande époque de Steranko ni avec sa suite dégénérée.

 

C’est une fresque historique qui traverse le temps et le multivers, de l’Asie à l’Occident et vice versa, avec comme héros central, genre de « Iron Man » médiéval, Leonardo da Vinci.

 

Il est toujours facile d’expliquer après coup sur un succès soudain. Disons simplement qu’ici Jonathan Hickman et Dustin Weaver ont mis tout leur cœur et un procédé à accumulation graphique et narrative surprenante qui va dans d’innombrables directions et qui donne envie de lire la suite, ce que j’ai fait, le deux est bien, j’attends maintenant le trade, comme tout le monde.

 

Ce qui m’a fasciné, c’est la couverture que je vous montre et qui, il y a quelques années encore, aurait été considérée comme totalement anti-commerciale, là-bas. Imaginez un enfant de Schuiten qui se contente de représenter en couverture une Rome savamment architecturée avec dans le ciel deux super héros, l’un à peine visible, l’autre très présent mais venant dans le fond, superposé au titre : Galactus. On aurait forcément dit si cela n’avait pas marché, que cela ne faisait pas américain, pas comic book, mais puisque cela marche cela veut décidément dire que la bande dessinée est maintenant un grand melting-pot mondialiste :

                          INT_defaultbody 

C’est un comic book donc, mais il y a à deux ou trois endroits une influence du manga et dirais-je même du manhua, à d’autres une très évidente influence de la bande dessinée européenne, française ou italienne, mais c’est cependant un comic book avec quelque chose du « Planetary » de Warren Ellis dans la mégalomanie.

 

En tout cas le résultat est là et pour quelques mois encore le comic book respire à nouveau, puisqu’il a eu tout d’un coup un best seller au moment où il ne s’y attendait plus.

Commentaires (8)