×
L'Ange du Bizarre - le blog de Jean-Pierre Dionnet

Liste des billets

SILVERBERG FOREVER

vendredi 26 novembre 2010 par "Jean-Pierre Dionnet "

Décidément Robert Silverberg est un des plus grands écrivains tout court et accessoirement le plus grand écrivain de la science fiction vivant.

Belle idée, ce que souligne Gérard Klein, grand éditeur de Silverberg, que d’avoir édité la nouvelle « Les Vestiges de l’Automne » qui fait partie d’un roman qui ne paru jamais et qui vient s’intercaler entre « A la fin de l’hiver » et « La Reine du printemps ».

Avec en supplément à la fin le synopsis du livre qui ne paru jamais tel qu’il aurait pu être s’il n’y avait pas eu un désaccord entre Silverberg et l’éditeur.

Deux cent ans après le nouveau printemps le peuple a rebâti une civilisation précaire dans un recoin de la grande planète et l’on va partir pour un long voyage, vers d’autres rivages et découvrir que dans ce monde où il ne restait apparemment rien ou presque du passé, il existe des survivants.

Comme la planète est immense, il en existe peut-être d’autres ailleurs.

La magie c’est que si on a lu « A la fin de l’hiver » et « La Reine du printemps », le fait qu’on ait ici juste une novella et un synopsis, qu’on est dans l’inachevé en somme, rendent les choses encore plus précieuses, un peu comme un fragment d’un passé ou d’un futur encore ignorés de nous, qu’on aurait retrouvé quelque part à côté des manuscrits de la Mer Morte.

C’est chez ActuSF.

Vestigesautomne_defaultbody