×
Ignited

Le Blog des Humanos

HU-1000px_1_boximage

Des infos sur l'actualité des Humanoïdes Associés.

Liste des billets

Preview : Crusades tome 2

lundi 7 juin 2010

Le 10 mai dernier j’ai publié sur ce même blog (ici !) une preview du futur Carthago adventure. Afin de vous permettre de patienter entre la sortie de deux volumes d’une série, mais aussi dans l’idée de vous tenir au courant des avancées des futures publications des Humanos, on a décidé que désormais, les rendez-vous de ce genre, deviendraient plus réguliers.

En mars dernier, sortait le premier tome d’une nouvelle série co-écrite par Izu et Nikolavitch et dessinée par Zhang Xiaoyu. Crusades T1 : Le spectre aux yeux d’argent a été l’un des succès du premier semestre 2010 chez les Humanos. Plébiscité par la critique, le second volume est donc très attendu par nombre d’entre vous.

Je vous propose donc, aujourd’hui, en avant-première, quelques visuels du T2 de Crusades, La Porte d’Hermès, dont la parution est attendue, avant la fin de l’année.

Article-crusadest2-copie_defaultbody

Attention... (si vous n’avez pas lu le premier volume) spoiler !

Je ne suis pas dans le secret des dieux, mais, il est évident que l’on peut se poser quelques questions : y aura-t-il affrontement avec des extra-terrestres ? Y aura-t-il rencontre du troisième type dans ce deuxième volet ? D’ailleurs y aura-t-il quoi que ce soit de vivant dans le site anachronique rencontré par les héros du premier volume ? Et puis d’ailleurs, pourquoi parler d’Extra-terrestres ? Nan, ne cherchez pas d’indice ici, je suis autant dans l’attente que vous, il ne nous reste donc qu’à patienter… D’ici là, je vais essayer de vous négocier une autre preview.

Article-crusadesT2e-copie_defaultbody

Tags : Making of

Métal Hurlant : La série live.

mercredi 2 juin 2010

Metalhurlant_defaultbody

Depuis quelques semaines ça me trotte dans la tête, en fait, depuis que j'ai lu cet article dans Geek le Mag qui parlait de l'adaptation télé du plus culte des magazines de BD : Metal Hurlant. Ce matin, me décidant enfin à passer à l'action, je me suis mis en quête d'infos et d'articles sur le sujet. Et là, boum ! Je tombe sur le teaser de la série.

Les fans de la seconde vie de Métal Hurlant auront directement reconnu les images utilisées un peu plus haut pour illustrer l'article. Celle de gauche, provient de la BD originelle, le quasi story board de la seconde qui, pour sa part, est tirée du teaser. Ce dernier, publié il y a trois jours sur le site Allo ciné provient de Red Light, histoire en huit pages scénarisée par Geoff Johns et mise en images par Christian Gossett et Snakebite. Elle avait, à l'origine, été publiée dans les pages du numéro 135 de Métal Hurlant.

Du coup, avant même d'écrire l'article sur lequel je m'étais lancé, je vous poste le-dit teaser. Il est définitivement trop court et après l'avoir vu, on se demande direct : « mais c'est quand que ça sort bordel ! ». Bon, maintenant, c'est décidé, une bonne fois pour toutes, je vais me saisir de mon téléphone et essayer d'avoir quelques infos à vous donner le plus rapidement possible.

Commentaires (2) Tags : métal hurlant

Chez Laura Zuccheri, L’atelier des Epées de verre

lundi 31 mai 2010


J’imagine que vous vous en souvenez, il y a peu, j’ai publié ici une photo de la couverture du prochain volume des Epées de verre. Devant la qualité du dessin et des couleurs mais surtout devant la taille du support, je me suis tout de suite demandé quel pouvait être l’environnement de travail de l’auteure, Laura Zuccheri. Aussi, étant un homme d’influence (si si !), j’ai tiré toutes les ficelles possibles dans les milieux concernés afin de parvenir à obtenir une photo dudit « environnement de travail ».

Articlelaura-zuccheri_defaultbody

Voici donc le laboratoire, en plein WIP (work in progress), plusieurs pages en cours de colorisation semblent en train de sécher. On peut aussi voir, le premier volume des épées de verre ouvert sur son plan de travail aux pages 10 et 11, (Voila comment on faisait sans la pipette photoshop pour retrouver ses couleurs). Voila, c’est tout pour aujourd’hui et notre rubrique qu’on aurait pu appeler « hors du temps » ; merci Laura.

Articlelaura_defaultbody


Tags : Making of

Ça sort aujourd’hui chez les Humanos

mercredi 26 mai 2010

C’est Mercredi et le mercredi, c’est les sorties BD. Voici donc un petit tour d’horizon de ce que vous allez pouvoir retrouver dès aujourd’hui, sous le logo des Humanos, chez votre vendeur préféré.


Un péplum fantastique.

Pour commencer, on retrouve la meute de l’enfer dans son 4eme et dernier tome, dénouement du péplum scénarisé par Philippe Thirault.

De l’horreur.

Avec le troisième volume de Sanctuaire Redux, intitulé, l’origine du mal. Humidité, espaces clos et voies sans issue… nous retrouvons nos sous-mariniers dans cette série inspirée par la BD de Christophe Bec, au scénario adapté par Stéphane Betbeder et dessiné par Riccardo Crosa.

Meute150-copie_defaultbody Sanctuaire150_defaultbody

Des intégrales.

Pour les collectionneurs ou pour ceux qui préfèrent lire les histoires en une seule fois, ce mois-ci ce n’est pas moins de trois intégrales que les Humanoïdes Associés vous proposent de découvrir ou de redécouvrir, dans les rayons de vos boutiques habituelles. On retrouve donc les 6 premiers volumes de Koma dans une intégrale en noir et blanc et couverture souple. On retrouve aussi, Monsieur Jean dans deux intégrales reprenant chacune deux volumes de la série.

Sans-titre-2_defaultbody MrJeanSouple1-2-Jac250_defaultbody MrJeanSouple3-4-Jac250_defaultbody

Jodorowsky et Gal.

Une réédition « definitive » de la Passion de Diosamante, préfacée par Jodorowsky elle comprend l’ensemble des pages dessinées par le regretté Jean-Claude Gal ainsi que des pages crayonnées et des travaux de recherches.

Sans-titre-1_defaultbody

Des réimpressions.

Épuisées et donc absentes des rayons depuis quelque temps, 5 titres des Humanos font leur réapparition aujourd’hui. Dès maintenant, vous pourrez donc retrouver ou commander : El Nino volumes 1 et 4 ; La caste des méta-barons volume 6 ; Bouncer volume 5 ; Pietrolino volume 2.

1_defaultbody 4_defaultbody 6_defaultbody

5_defaultbody Pietro-2_defaultbody

Commentaires (1) Tags : Parutions

Les épées de verre tome 2 : la couverture

lundi 17 mai 2010

Elle est belle, elle est même très belle, en fait elle est tellement belle que je ne peux résister à l’envie de vous la montrer. En théorie j’aurais du prendre le scan et vous montrer directement le travail maquetté de la future couverture du second tome des Epées de verre. Mais là, le rendu est si impressionnant qu’une mise en contexte, pour vous faire autant apprécier le travail que le format, s’impose.

Le dessin du second volume des Epées de verre est donc en cours. Pour être plus précis, sa parution est prévue pour la fin de l’année 2010. Nous connaîtrons donc très prochainement, la suite des pérégrinations de Yama. Continuera-t-elle sa quête des épées de verre afin de sauver les habitants de son monde ou préférera-t-elle épancher sa soif de vengeance ?

Patience, la réponse arrive...

Epees-de-verre-2_defaultbody

Commentaires (6) Tags : Making of

Animation pilote : L'Incal

lundi 16 mars 2009

Une animation pilote pour un projet de L'Incal en animation.
Réalisé par le studio Pascal Blais (Montréal).
Mais pourquoi diable un projet comme celui-ci n'a t'il pas encore vu le jour ?

Tags : Évènement

1978

jeudi 18 décembre 2008

Lancé dans la foulée de Métal Hurlant, le journal Ah! Nana fut le premier magazine de bande dessinée féministe. L'éphémère aventure ne dura, malheureusement, que le temps de 9 numéros.

Ah-nana9lite_defaultbody
Tags : métal hurlant

Le Manoir des murmures - Interview de Tirso

mardi 25 novembre 2008

COUVT2LEMANOIR6cm_original_defaultbody

Une interview express avec le dessinateur Tirso Cons, à l'occasion de sa venue en France pour la tournée Manoir des Murmures.

Le Manoir des Murmures est une série 100 % espagnole [Tirso au dessin, David Munoz au scénario, Montes à la couleur et Felix Ruiz au lettrage]. Comment est-elle arrivée jusqu’en France ?

D’abord, il aurait été très difficile de publier Le Manoir des murmures en Espagne, où le secteur de la bande dessinée est peu développé. Nous travaillons tous les quatre, jusqu’à présent en parfaite harmonie, ce qui ne nous empêche pas d’être également amis. C’est David qui nous a rejoints le plus récemment, je l’avais rencontré dans un festival. Il travaillait dans le cinéma à l’époque, on a voulu travailler ensemble, et le projet du Manoir a été déposé aux Humanos, où j’avais déjà dessiné le tome 4 de Marshall. Le projet a plu et la série a été lancée.

La série a une tonalité particulière, elle pourrait presque s’adresser à un public jeune, même si ce n’est clairement pas le cas. Ce réalisme d’après-guerre, avec le virus, la mort, et en même temps l’univers de l’enfance, ce sont des éléments que vous avez voulu mélanger ?

Oui, et il y a de nombreux exemples, je pense au film Stand by me [Rob Reiner, 1986], où un groupe d’enfants trouve un cadavre. C’est intéressant de voir ces jeunes, que l’on suppose naïfs, innocents, plongés dans un monde d’adultes, comme forcés à grandir. On a tendance à enfermer les enfants dans un monde clos, alors qu’ils peuvent capter des tas de choses. Dans Le Manoir des murmures, l’ambiance générale est moins violente que fantastique, et je crois que les enfants sont une métaphore. Une chose qu’on retrouve et que j’apprécie particulièrement chez Harry Potter : les personnages sont des enfants, la série a été écrite pour les enfants, mais les adultes l’apprécient peut-être plus encore, sans doute parce que les enfants agissent comme des adultes. Dans Le Manoir, Sarah s’exprime en adulte ! Regarde comme [Simon] lui parle comme à une adulte [au début du tome 2]. La mort est évoquée, elle apparaît comme une possibilité, les enfants dans la série ne sont pas préservés mais au contraire totalement exposés, conscients de la mort. Par rapport aux contes anciens, les histoires pour enfants d’aujourd’hui me semblent édulcorées, on cherche à rassurer, à préserver. On apprend beaucoup par exemple dans les contes d’Andersen, qu’on devrait à mon avis de nouveau lire aux enfants. Munoz a lui-même travaillé avec des enfants, et on est très attentifs à ces questions, on ne veut pas que les enfants aient l’air stupides, ils absorbent énormément de choses qui font partie de notre quotidien.

Il y a aussi, dans le tome 2 de la série, les notions de bien et de mal, c’est-à-dire les choix que doit affronter Sarah…

Sarah est un personnage qui doute, elle essaye de distinguer le bien du mal. Nous, les auteurs, n’allons d’ailleurs pas trancher ! Dans le tome 2 elle est amenée à faire un choix entre Simon et Demian, un humain ou un vampire qui s’apparente plus à une créature issue de mutations, malade et mortelle. Il y a ici une réflexion sur la maladie, sur la mise à l’écart de ceux que l’on considère comme malades. Le personnage de Simon symbolise plutôt la société dans laquelle nous vivons, hygiéniste et moralisatrice. Nous voulons insinuer le doute, et non pas répondre à certaines questions comme je viens de le faire (Rires). Chaque lecteur choisira, certains se reconnaîtront plus dans Simon, d’autres dans Demian… Le Manoir des murmures nous ramène à la notion de préjugé, aux dogmes sociaux qui déterminent les opinions des gens. L’histoire elle-même se déroule dans un endroit particulier, à un moment particulier : en 1949 Prague est une ville détruite par la guerre, et les Soviétiques ont pris le contrôle de la Tchécoslovaquie.

Comment la série va-t-elle évoluer ?


L’écriture du tome 3 est achevée, mais ne compte pas sur moi pour révéler quoi que ce soit ! (Rires). Ce sera le dernier tome du Manoir, et moi qui suis dessinateur, je dois tout de même avouer que l’histoire dans une bande dessinée me paraît plus importante. Si je devais mettre mon dessin au service d’une histoire faible, ça ne m’intéresserait pas.

Commentaires (3) Tags : Interviews